mercredi, février 14

Étiquette : Région Administrative Spéciale

Zheng Yanxiong, nouveau directeur de liaison à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Zheng Yanxiong, nouveau directeur de liaison à Hong Kong

Le Conseil des Affaires d'Etat a nommé Zheng Yanxiong, âgé de 59 ans, à la tête du bureau de liaison du gouvernement central à Hong Kong avec effet immédiat, en remplacement de Luo Huining. Il a précédemment servi en tant que directeur du Bureau pour la sauvegarde de la sécurité nationale du gouvernement populaire central dans la Région Administrative Spéciale, a passé plusieurs décennies à travailler pour le gouvernement dans la province méridionale chinoise de Guangdong. Il parle couramment le cantonais et a suivi de près les changements à Hong Kong. Il a dirigé l'agence de sécurité nationale de Hong Kong depuis sa création en 2020, lorsque Pékin a imposé une loi sur la sécurité nationale au centre financier après les manifestations énormes et souvent violentes de 2019. L'agence...
« Hong Kong dit non au rêve chinois »
Hong Kong, Tribunes - Analyses

« Hong Kong dit non au rêve chinois »

Par Project Syndicate, de Chris Patten - Au début de son roman satirique "China Dream", dont la couverture a été conçue par l'artiste dissidente Ai Weiwei, Ma Jian exprime sa gratitude à George Orwell, auteur de 1984 et Animal Farm. Orwell, dit-il, "a tout prédit". Ma Jian, dont le travail est interdit en Chine et qui vit en exil à Londres, réfléchit bien sûr aux avertissements de George Orwell sur la menace d’un avenir totalitaire dans lequel des dictatures laveraient le cerveau des gens. Aujourd’hui, dans la région chinoise du Xinjiang, le régime incarcère environ un million de Ouïgours musulmans dans des camps de «rééducation». Le livre de Ma Jian est visé par le Parti communiste chinois (PCC), qui, selon lui, a "emprisonné les esprits et brutalisé les corps du peuple chinois"...
Les députés chinois rejettent la décision de la Haute cour hongkongaise
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Les députés chinois rejettent la décision de la Haute cour hongkongaise

Le Comité des Affaires législatives du Comité permanent de l'Assemblée populaire de Chine (APN, parlement chinois) a exprimé « sa profonde préoccupation au sujet de la décision de la Haute cour de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong concernant l'Ordonnance sur les règlements d'urgence ». En effet, le tribunal de première instance de la Haute cour de la RAS de Hong Kong a jugé le 18 novembre que certaines dispositions de l'ordonnance étaient incompatibles avec la Loi fondamentale de la RAS de Hong Kong et donc non valides, particulièrement l'interdiction du port du masque lors de manifestation. A lire aussi : La loi interdisant le port du masque jugée anticonstitutionnelle « Plusieurs députés de l'APN ont exprimé leur vive insatisfaction à ce sujet », a déclaré ...
Macao a célèbré le 19ème anniversaire de son retour à la Chine
RÉGIONS SPÉCIALES, SOCIETE

Macao a célèbré le 19ème anniversaire de son retour à la Chine

Une série d’activités et d’événements ont eu lieu le 20 décembre à Macao pour célébrer le 19ème anniversaire du retour de Macao à la Chine continentale et à la création de la Région administrative spéciale de Macao. Le président de la RAS de Macao, Chui Sai On, a déclaré lors de la réception que "le gouvernement de la RAS avait strictement respecté la constitution et la loi fondamentale de la RAS de Macao au cours des 19 dernières années, et que la politique Un pays, deux systèmes avait été pleinement appliquée la RAS de Macao". Il a également souligné que "le gouvernement de la RAS devait participer davantage au processus de réforme et d'ouverture du pays et s'intégrer davantage au développement national". Après la Révolution des Œillets, en 1974, le Portugal déclare l'indépen...
Hong Kong-Chine, « un choc entre deux cultures politiques »
Hong Kong, POLITIQUE, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong-Chine, « un choc entre deux cultures politiques »

Venu "inspecté" Hong Kong, le n°3 du gouvernement, Zhang Dejiang a été entouré par une armada de policiers empêchant la mobilisation de porter son message de respect des libertés et de la démocratie à Hong Kong. D'ailleurs à son arrivée, Zhang Dejiang n'a pas attendu pour réaffirmer la politique d'Une seule Chine. Cependant, afin d'apaiser les tensions, il a dit vouloir "écouter les opinions et suggestions venant de tous les horizons et communiquer de différentes manières pour le bien d'Hong Kong". Cette visite est la première d'un dirigeant chinois depuis 2012, lorsque l'ancien président Hu Jintao avait participé aux célébrations du 15ème anniversaire  du retour de Hong Kong en Chine. Après les manifestations de 2014 et les récentes tensions lors du Nouvel an, Zhang Dejiang estime...