Le Conseil des Affaires d’Etat a nommé Zheng Yanxiong, âgé de 59 ans, à la tête du bureau de liaison du gouvernement central à Hong Kong avec effet immédiat, en remplacement de Luo Huining.

Il a précédemment servi en tant que directeur du Bureau pour la sauvegarde de la sécurité nationale du gouvernement populaire central dans la Région Administrative Spéciale, a passé plusieurs décennies à travailler pour le gouvernement dans la province méridionale chinoise de Guangdong. Il parle couramment le cantonais et a suivi de près les changements à Hong Kong.

Il a dirigé l’agence de sécurité nationale de Hong Kong depuis sa création en 2020, lorsque Pékin a imposé une loi sur la sécurité nationale au centre financier après les manifestations énormes et souvent violentes de 2019.

L’agence sous la présidence de Zheng Yanxiong a supervisé la mise en œuvre de la loi sur la sécurité, qui a depuis été utilisée pour poursuivre des dizaines d’activistes.

Le chef de la ville, John Lee, a salué cette nomination, déclarant samedi que Zheng Yanxiong « coordonnait, supervisait et guidait » le travail de Hong Kong dans la sauvegarde de la sécurité nationale.

La mini-constitution élaborée pour le transfert de la ville de la Grande-Bretagne à la Chine en 1997 interdit aux responsables du continent de s’ingérer dans la gestion des affaires courantes de Hong Kong.

Cependant, le bureau de liaison est devenu beaucoup plus influent alors que Pékin remodèle Hong Kong. Zheng Yanxiong a gravi les échelons du gouvernement local dans la province méridionale du Guangdong avant son affectation à Hong Kong et a été secrétaire général du comité provincial du Parti communiste.

Il est surtout connu pour avoir réprimé les manifestations anti-corruption qui ont éclaté à Wukan, un village du Guangdong, en 2011 après la mort d’un militant en garde à vue. Selon HongKong Free Press, les médias de Hong Kong ont cité Zheng Yanxiong lors des émeutes de Wukan disant que les villageois «étaient de connivence avec les médias étrangers pour créer des troubles».

Lors d’une conférence de presse pour son premier jour en tant que directeur du Bureau de liaison du gouvernement central dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, Zheng Yanxiong a fait savoir que tant qu’il n’y aurait pas de troubles sociaux dans la ville et que celle-ci ne prendrait pas une mauvaise direction, « Hong Kong aura un avenir radieux ». 

« J’ai de l’affection pour Hong Kong », a-t-il déclaré le 16 janvier devant les médias. Zheng Yanxiong a commencé à travailler dans la RAS en juillet 2020. Ces plus de deux ans ont approfondi sa compréhension et son affection pour Hong Kong, a-t-il indiqué.

Alors que Hong Kong a connu une transformation du chaos à la bonne gouvernance grâce à la mise en œuvre de la Loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong et la réforme électorale garantissant « l’administration de Hong Kong par les patriotes », Zheng Yanxiong a cité le président chinois Xi Jinping, affirmant que « Hong Kong aura un avenir prometteur et une grande prospérité dans ce nouveau chapitre de la nouvelle ère ».

« Tant qu’il n’y aura pas de troubles sociaux ni de chaos, et tant que la ville ne prendra pas une mauvaise direction, celle-ci aura sûrement des perspectives prometteuses », a-t-il souligné.