jeudi, mai 23

Étiquette : Siré SY

La Chine, entre mémoire littérale et mémoire exemplaire
Tribunes - Analyses

La Chine, entre mémoire littérale et mémoire exemplaire

Par Siré SY - La seconde guerre mondiale qui était une guerre contre le fascisme, aura duré plus longtemps qu'en Asie (1937-1945) qu’en Occident et partout ailleurs. Et c'est de la Chine, avec l'invasion du Japon impérial, que va débuter la seconde guerre mondiale, à la suite de l'invasion de la partie orientale de la Chine par l'Armée impériale japonaise. C'est aussi de l'Asie, que se terminera la seconde guerre mondiale, avec la capitulation du Japon. Ce qui va rendre possible la prise de la ville de Nankin par le Japon, sera le fait qu'au moment des attaques et de l'invasion japonaise, la Chine était déjà pleinement au coeur d'une guerre civile meurtrière et déstabilisante, qui opposait depuis dix années, le Kuomintang (le Parti au pouvoir, les Nationalistes) et les Communistes (...
Le Covid-19 : nouvelle géographie de l’économie mondiale : l’Axe Afrique-Asie
COIN DES IDEES, Tribunes - Analyses

Le Covid-19 : nouvelle géographie de l’économie mondiale : l’Axe Afrique-Asie

"Le Covid-19 présage l'avènement d'un monde nouveau- un monde du répit- dans lequel une nouvelle géographie de l'économie mondiale sera retracée (l'Axe Afrique-Asie) et une nouvelle grammaire des relations internationales sera réécrite (vers un Nouvel Ordre Monétaire Mondiale)" Retrouvez l'interview de Siré Sy pour le Think Tank Africa WorldWide Group sur Sputnik News, ci-dessous
L’Afrique , continent du rythme ; la Chine , continent du signe
Afrique, MONDE

L’Afrique , continent du rythme ; la Chine , continent du signe

Première puissance économique du monde, comme il y a trois siècles; pays le plus peuplé de la planète (1,357 milliard d’habitants) pour quelque temps encore ; troisième territoire mondial (9.596.961 km²) derrière la Russie et le Canada, juste un peu devant les Etats-Unis, la Chine est, par excellence, "l’Empire du milieu" parce qu’au milieu du continent asiatique qui comprend plus de la moitié de la population mondiale (7,2 milliards d’habitants). Ce qui fait de la Chine, la plus grande puissance régionale du monde. Les ‘’trente glorieuses’’ économiques, depuis les premières réformes de 1978-1979, avec une croissance annuelle autour de deux chiffres (10%) à une échelle XXL et pendant une durée exceptionnelle, en ont fait le centre et le vainqueur de la mondialisation économique. Dans...
La Chine à la rencontre des Afriques : Du réveil de Bandung au sommet  Chine – Afrique
Afrique, MONDE, Tribunes - Analyses

La Chine à la rencontre des Afriques : Du réveil de Bandung au sommet Chine – Afrique

Du réveil de Bandung (1955) en passant par le sommet  de Pékin (2006) jusqu'au sommet Chine - Afrique tenu a Johannesburg,  en Afrique du Sud,  du 3 au 5 décembre 2015 avec la participation des Chefs d'État et de Gouvernement, des Chefs de délégation, des Ministres des Affaires étrangères et des Ministres chargés de la coopération économique de Chine et de 50 pays africains, la Chine, héritière d’un empire qui fut semi-colonisé, se veut toujours le leader du nouveau tiers-monde (Asie-Afrique-Amérique latine). La conférence de Bandung de 1955 en Indonésie fut qualifiée de "réveil des peuples colonisés". Dans le contexte des années 60 marquée par la rupture Chine- URSS et la grande vague des indépendances africaines, la Chine de Mao commence de grands travaux en Afrique qu’elle estime str...
« ChinAfrica », l’Afrique à la rencontre de la Chine
COIN DES IDEES

« ChinAfrica », l’Afrique à la rencontre de la Chine

La Chine aux cent dynasties a connu des périodes fastueuses : époques Tang, Song et Ming, en particulier. Au début du XVème siècle, l’empereur confie la flotte chinoise à un homme exceptionnel, l’amiral Zheng He, eunuque de confession musulmane, issu d’une famille établie en Chine du sud. Les grandes jonques sont construites aux chantiers navals de Nankin. Elles sont alors à la pointe du progrès par leur taille, par leur conception (compartiments séparés qui empêchent de couler en cas d’accident (effet anti-titanic !), par les instruments de pilotage et de navigation (gouvernail d’étambot, compas et boussole), enfin. Tout cela constitue une avance considérable sur les caravelles occidentales contemporaines (Chancel-Liu-Le Grix 2013). Sous la dynastie Ming et le règne de l’empereur Yongle...