dimanche, février 4

Étiquette : Taïchi

Deux cultures, une vision commune de la sagesse
COIN DES IDEES

Deux cultures, une vision commune de la sagesse

Au village Koun Fao, le 29 avril, pendant qu'un tournoi de football a lieu entre les étudiants de l'Institut Confucius et les enseignant du lycée local sur le terrain, le Prof. Liu Yunsheng, directeur de l'Institut, a raconté sous un arbre à côté, la culture du Taïchi. Cette culture s'oppose et se complète en même temps à la Médecine Philosophique Chinoise, aux arts martiaux, et sans oublier à une déduction à la culture de l'harmonie philosophique à travers cette culture du Taïchi. Au même moment sur la pelouse du terrain, des étudiants d'arts martiaux de l'Institut font une démonstration,  avec la participation totale des jeunes du village. Un parallèle se met en place, d'un côté, l'apprentissage des arts martiaux, et de l'autre, Liu Yunsheng faisant passé un massage de paix aux vil...
Fonction du Zen dans le renforcement des mouvements du Taïchi
COIN DES IDEES, CULTURE

Fonction du Zen dans le renforcement des mouvements du Taïchi

Liu Yunsheng, professeur et directeur de l'Institut Confucius d'Abidjan, présente une analyse du Kung-fu philosophique à travers le Dao De Jing de Lao Tseu (Le livre de la raison et condition de son existence) Du Taïchi au Confucianisme, en passant par le Taoïsme, tous partagent la même philosophie. Le Taïchi est sans aucun doute une pratique philosophique, sous forme de mouvement, prenant corps dans la Médecine Traditionnelle Chinoise, sous l'intitulé, Médecine Philosophique. Le Taichi prend le yang (le lombaire, associé au dos, aux jambes et aux pieds) comme source de force, considère le yin (les bras) comme véhicule de transformation de la force. C'est tout à fait conforme la notion du Lao Tseu "convaincre ce qui est fort (yang)  à l'aide de la souplesse (yin)". Lao Tseu insist...
Le Lycée Sainte Marie s’ouvre à la culture chinoise
COIN DES IDEES, CULTURE

Le Lycée Sainte Marie s’ouvre à la culture chinoise

L’amphithéâtre du Lycée Ste Marie à Abidjan a accueillit le 3 mars plusieurs activités culturelles chinoises, afin de rapprocher les jeunes ivoiriens de cette culture ancestrale. L'objectif de cette journée aura été "de faire comprendre la pensée chinoise, de briser les barrières avant de lancer une formation sur la langue et la culture chinoise", a expliqué Liu Yunsheng. Les lycéens ont pu voir une exposition de calligraphie, mais le plus spectaculaire aura été la démonstration de Taïchi et une séance de massage traditionnel chinois, montrant toute l'ampleur de la culture chinoise. Les élèves ont pu ensuite apprendre à utiliser des baguettes, telles activités sont vivement applaudi à le 3 mars courant. Initiative instaurée par le directeur de l’Institut Confucius d’Abidjan, le Pr...