samedi, mai 18

Taïwan fait face à des dizaines de séismes

Taïwan a été frappée le 23 avril à l’aube par des dizaines de séismes n’ayant fait aucune victime, selon les autorités, mais ont fait osciller des bâtiments. Ces évènements interviennent près de trois semaines après un tremblement de terre mortel.

Le plus fort de ces tremblements de terre, d’une magnitude de 6,1 s’est produit vers 02h30 (18h30 GMT), suivi quelques minutes plus tard par une secousse de 6,0, selon l’Institut de géophysique américain US Geological Survey (USGC).

L’agence météorologique centrale de Taipei a évalué ces séismes respectivement à 6,0 et 6,3. Selon le gouvernement, il s’agirait de répliques du tremblement de terre du 3 avril qui avait fait au moins 17 morts et plus de 1.100 blessés dans l’île.

Les autorités ont déclaré qu’aucune victime n’avait été signalée jusqu’à présent. Après une nuit agitée, vers 8 heures du matin, un séisme de magnitude 5,8 a ébranlé la ville. Cette série de tremblements de terre a commencé le 22 avril vers 17 heures, à Hualien, une ville située sur la côte orientale de l’île et à environ 150 km au sud de Taipei.

Hualien, comté montagneux, avait été l’épicentre du séisme de magnitude 7,4 du 3 avril et qui a été « le plus fort depuis 25 ans », provoquant des glissements de terrain, ayant bloqué les routes et endommagé les bâtiments autour de la ville.

Au moins 17 personnes ont été tuées, le dernier corps ayant été retrouvé dans une carrière le 13 avril. Le gouvernement du comté de Hualien a annoncé que les écoles et les bureaux seraient fermés le 23 avril en raison des répliques.

Taïwan est régulièrement frappée par des secousses sismiques car elle se trouve à proximité de la jonction de deux plaques tectoniques. D’ailleurs, le séisme du 3 avril a été suivi de plus de 1.100 répliques qui ont causé des éboulements dans les environs de Hualien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *