Taiwan+, première plateforme internationale de streaming est désormais en ligne

par | Sep 5, 2021 | Divertissement, TAIWAN

Taiwan Plus (Taiwan+), la première plateforme internationale de streaming en anglais de Taïwan, a été dévoilée le 30 août au Musée national de Taiwan à Taipei.

Celle-ci a été dévoilé par le Vice-dirigeant de Taiwan Lai Ching-te, le président de l’assemblée législatives You Si-kun, le ministre de la Culture Lee Yung- te, le président de la Central News Agency (CNA) Liu Ka-shiang, la PDG de Taiwan+ Joanne Tsai et Jasmine E. Huggins, ambassadrice de Saint-Christophe-et-Nevis à Taïwan.

Ciblant un public anglophone, Taiwan+ est composé de professionnels des médias des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, de la France et d’Australie, ainsi que des professionnels locaux du secteur, qui travaillent en collaboration pour diffuser les dernières nouvelles sur Taiwan et ses affaires internationales.

Financée par le ministère de la Culture, la création de Taiwan+ a été supervisée par l’agence de presse taïwanaise Central New Agency (CNA). La plateforme entend couvrir dans un format mutlimédia les événements et dossiers régionaux, ainsi que les sujets internationaux affectant Taiwan.

La plateforme couvre également une large gamme de sujets, et s’approvisionne également en articles auprès des médias publics et privés de Taïwan. La chanteuse Sanpuy Katatepan Mavaliyw, lauréate du Golden Melody, a inauguré l’événement avec une performance musicale.

L’évènement qui s’est déroulé avec des mesures de prévention COVID-19, a vu la participation de représentants, tels qu’Izumi Hiroyasu du Japon, Jordan Reeves du Canada, Andrew Wylegala, Don Shapiro des États-Unis, et Henry Chang et Giuseppe Izzo d’Europe.

L’ambassadrice Jasmine E. Huggins a déclaré que la plateforme de vidéo internationale devrait connecter Taïwan avec le reste du monde.

La dirigeante Tsai Ing-wen a exprimé son plaisir de participer au lancement de Taiwan+ par un message vidéo, déclarant : « Taiwan+ est une nouvelle initiative passionnante visant à raconter l’histoire de Taiwan. Des générations de Taïwanais ont lutté pour transformer ce pays en une démocratie dynamique qui protège la liberté de parole et d’expression ».

Le Premier ministre Su Tseng-chang a souhaité que la plateforme réalise le succès attendu. Il a souligné que Taïwan est un pays démocratique et libre guidé par l’état de droit, et se soucie des valeurs universelles des droits de l’homme, de la liberté d’expression et de la diversité, notant que « c’est la raison pour laquelle de nombreux pays sont prêts à établir des liens d’amitié et réaliser des affaires avec Taïwan ».

Pour sa part, le vice dirigeant Lai Ching-te a déclaré : « J’espère que cette plateforme serait le point de départ à partir duquel le monde apprendra ce que les Taïwanais pensent et veulent, ce que fait Taïwan et ce que nous pouvons apporter au monde ».

Le Président de l’Assemblée législative You Si-kun a souligné que « la création de la plateforme Taïwan+ permet à Taïwan de raconter ses histoires au monde à travers les voix de ses citoyens ».

« Taiwan+, un projet commandé par le ministère de la Culture au CNA, marque une étape importante dans l’histoire des médias de masse au pays », selon le ministre Lee Yung-te. Il a également exprimé sa gratitude aux législateurs et aux professionnels pour avoir rendu cette initiative possible.

Joanne Tsai, une professionnelle des médias chevronnée ayant plus de 25 ans d’expérience dans les médias internationaux, tels que NBC/CNBC, National Geographic et Fox International Channels a déclaré : « J’espère faire de cette plateforme une plateforme d’expansion, de connexion et de possibilités infinies, à l’image de la manière dont Taïwan intègre la diversité ethnique, culturelle et linguistique, et à présenter Taïwan au monde par le biais de récits et d’informations dynamiques ».

Cette plateforme aura aussi la charge de contribuer à l’objectif de faire de Taiwan une nation bilingue mandarin-anglais d’ici 2030 en améliorant la maîtrise de la langue anglaise par la population. Avec ses programmes variés, Taiwan+ devrait jouer un rôle important à cet égard.

Le lancement de Taiwan+ a également été salué sur Twitter par le ministère des Affaires étrangères. La plateforme, assure le ministère, combine les bons éléments : « liberté, démocratie, beauté, courage, compassion et désir irrépressible de faire le bien sur des rives lointaines ».

Le contenu de Taiwan+ peut être consulté sur l’application Taiwan Plus ou sur son site web et les plateformes de médias sociaux, telles que Facebook, YouTube, Twitter et Instagram.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :