Sélectionner une page

Population,TERRE

Taux de natalité en baisse pour la troisième année consécutive

Le nombre de naissances et le taux de natalité continueront de chuter en 2019, d’après les récentes données publiées par le Bureau national des statistiques (BNS).

Les démographes craignent que dans les années à venir, le nombre de naissances ne cesse de diminuer, recommandant au gouvernement d’améliorer les politiques de soutien à la fécondité.

Selon les données publiées par le Bureau national des statistiques le 17 janvier, le nombre total de naissances en 2019 était de 14,65 millions, avec un taux de natalité de 10,48‰.

Baisse consécutive du taux de natalité

Huang Kuangshi, chercheur associé au Centre de recherche sur la population et le développement de la Chine, a indiqué que, selon les données sur les naissances publiées au fil des ans par le Bureau national des statistiques, le nombre de naissances n’a pas cessé d’augmenter depuis 2010.

Ce dernier a expliqué dans une interview à La Revue de Beijing que le nombre a atteint un niveau record en 2016. Après 2017, le nombre de naissances a commencé à baisser.

Or jusqu’à présent, la Chine a déjà connu trois baisses consécutives. Les précédentes données publiées par le BNS montraient qu’en 2017, le nombre de naissances s’élevait à 17,23 millions, contre 15,23 millions en 2018.

Huang Kuangshi a expliqué que ces trois baisses consécutives ne se sont pas réalisées de la même vitesse. Ainsi, le nombre de naissance en 2017 était inférieur de 620 000 par rapport à celui de 2016.

Tandis que celui de 2018 était inférieur 2 millions à celui de 2017, et celui de 2019 était inférieur de 580 000 à celui de 2018. La baisse a été assez importante en 2018, alors que la baisse a été relativement faible en 2019. Ces chiffres montrent qu’après la baisse importante en 2018, le nombre de naissances est revenu à la normale.

Parallèlement à la baisse du nombre de naissances pendant ces trois années consécutives, le pays a pu observer la baisse de son taux de natalité, ayant atteint son plus bas niveau depuis la fondation de la République Populaire de Chine, en 1949.

Toujours selon les chiffres du BNS, de 2017 à 2019, les taux de natalité de la population chinoise étaient respectivement de 12,43‰, 10,94‰ et 10,48‰.

Le nombre des naissances reste élevé

Ning Jizhe, directeur du BNS, a indiqué ce 17 janvier lors d’une conférence de presse du Conseil des affaires d’État que, bien que le nombre de naissances ne cesse de diminuer, il reste tout de même très élevé.

De plus, le nombre de naissances en 2018 a diminué de 2 millions par rapport à 2017, de 630 000 en 2017 par rapport à 2016, et la baisse en elle-même du nombre de naissances a été moins importante en 2019.

Ce dernier a souligné que la mise en place de la politique des deux enfants a joué un rôle important. En 2019, la proportion d’ « enfants uniques » dans un foyer ayant eu deux enfants ou plus a atteint 59,5 %, en augmentation depuis plusieurs années consécutives. Ces résultats semblent confirmer que la politique de planification des naissances a eu l’effet escompté.

Huang Kuangshi a rappelé qu’il existait toujours un risque de déclin du nombre de naissances en Chine. Il estime que la baisse du nombre de femmes en âge de procréer est la raison pour laquelle le nombre de naissances ces dernières années ne cesse de diminuer, et il pourra en être de même à l’avenir.

En outre, des facteurs tels que le coût toujours élevé de l’éducation d’un enfant et de l’aide à la personne découragent de nombreux Chinois d’avoir davantage d’enfants. Une amélioration des politiques de soutien à la fécondité serait bénéfique pour le pays.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :