33 femmes font partie du classement des chinoises les plus riches de 2021 de la revue New Fortune, avec une richesse globale de 1 210 milliards de yuans (159,12 milliards de dollars).

La richesse totale des femmes a augmenté de 74% par rapport aux 692,49 milliards de yuans (91 milliards d’euros) de 2020.

Yang Huiyan

La fortune moyenne enregistrée était de 36,5 milliards de yuans (4,80 milliards d’euros), en hausse de 42% par rapport aux 25,65 milliards de yuans (3,37 milliards d’euros) de 2020.

Par rapport aux hommes riches qui ont tendance à construire leur fortune dans des secteurs tels que les télécommunications, les médias et la technologie ainsi que les machines ou le génie chimique, les femmes riches se concentrent davantage sur les industries médicales et biologiques. Beaucoup d’entre elles ont d’ailleurs une formation en biologie médicale ou en chimie.

Voici le Top 10 des femmes les plus riches de Chine répertoriées par New Fortune :

1. Yang Huiyan : fortune : 180,36 milliards de yuans (23,72 milliards d’euros)

Fille de Yang Guoqiang, le fondateur du conglomérat Country Garden. Elle détient 70% des actions boursières de Country Garden, que son père lui a transférés avant l’introduction en bourse de la société.

2. Wang Laichun : fortune : 161,14 milliards de yuans (21,19 milliards d’euros)

Wang Laichun est présidente et copropriétaire du fabricant d’électronique Luxshare Precision Industry, à Shenzhen, en Chine, qui fournit des pièces à Apple. En 2014, elle est l’une des plus jeunes femmes (46 ans) milliardaires autodidactes au monde, selon le Daily Telegraph.

3. Wu Yajun/Cai Xinyi : fortune : 101,28 milliards de yuans (13,31 milliards d’euros)

Wu Yajun est co-fondatrice, présidente et ancienne PDG de Longfor Properties. D’origine modeste, elle a travaillé comme journaliste et rédactrice avant de se lancer dans l’immobilier dans les années 1990, puis d’investir dans des sociétés technologiques comme Uber et Evernote.

4. Zhou Qunfei : fortune : 83,44 milliards de yuans (10,97 milliards d’euros)

Zhou Qunfei est une entrepreneuse chinoise qui a créé l’entreprise spécialisée dans les écrans tactiles Lens Technology. Après l’introduction en bourse de sa société au Shenzhen ChiNext en mars 2015, elle est entrée dans le classement des femmes les plus riches de Chine.

5. Cheng Xue : fortune : 58,8 milliards de yuans (7,73 milliards d’euros)

Cheng Xue est le vice-président du fabricant de sauce de soja Foshan Haitian Flavoring of China. Cheng Xue détient une participation de 9% dans la société, qui a été restructurée d’une société collective à une société anonyme en 1995.  

6. Pan Dong : fortune : 55,87 milliards de yuans (7,34 milliards d’euros)

Pan Dong préside le Blue Moon Group, un fournisseur de détergent liquide et de savon. Elle est l’épouse du fondateur et PDG de Blue Moon, Luo Qiuping. Elle était consultante technique jusqu’à sa nomination officielle en tant que directrice de la technologie de Blue Moon en 2003. Blue Moon a été fondée en 1994 à Guangzhou, dans le sud de la Chine.

7. Zeng Fangqin : fortune : 49,64 milliards de yuans (6,52 milliards d’euros)

Zeng Fangqin préside Lingyi Technology, un fournisseur de pièces détachées pour smartphones, tablettes et ordinateurs portables. Ses produits sont utilisés par Apple et Huawei. Elle est retournée en Chine après avoir commencé sa carrière dans la Silicon Valley. En mars 2018, elle a finalisé une cotation dérobée de Lingyi Technology à la bourse de Shenzhen pour environ 3,2 milliards de dollars.

8. Zhao Yan : fortune : 46,25 milliards de yuans (6,08 milliards d’euros)

Zhao Yan préside Bloomage Biotechnology, une société cotée à Hong Kong, qui fabrique de l’acide hyaluronique, un ingrédient utilisé dans les crèmes anti-âge pour la peau. Outre les entreprises de biotechnologie, Zhao a des intérêts dans l’immobilier, la finance et le sport. Elle est titulaire d’un diplôme de premier cycle avec une majeure en biologie de l’East China Normal University et d’un MBA de l’Université Fordham à New York.

9. Ji Kaiting et sa famille : fortune : 45,56 milliards de yuans (5,99 milliards d’euros)

En tant que fille de Ji Haipeng, PDG de la société immobilière Logan Property Holdings, Ji Kaiting serait la plus jeune milliardaire du monde, selon Forbes en 2014, à l’âge de 24 ans. Selon les médias australiens en 2019, elle aurait une fortune nette de 1,3 milliard de dollars américains.

10. Chen Lihua : fortune : 40 milliards de yuans (5,26 milliards d’euros)

Chen Lihua est la fondatrice et présidente de Fuwah International Group, l’un des plus grands promoteurs immobiliers commerciaux de Pékin. En 2014, Forbes l’a classée comme la 10e Chine continentale la plus riche, la femme la plus riche de Chine et l’une des 19 femmes milliardaires au monde à n’avoir pas hérité son statut de milliardaire.