D’après l’Académie du tourisme de Chine et Mafengwo, un site Internet de voyage populaire en Chine, Beijing arrive en tête du Top10 des villes de Chine avec l’Indice de propriété de voyage (Travel Property Index, TPI) le plus élevé au deuxième trimestre 2020.

Lancé par l’Académie en mars, l’indice évalue le contenu en ligne lié à chaque destination touristique en fonction de cinq indicateurs : la quantité, les impressions, l’engagement, les éloges du public et le potentiel commercial.

Ce classement est le premier du genre. Il a placé Shanghai et Chengdu, la capitale de la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine) aux deuxième et troisième places.

Parmi les 10 premières villes, Hulun Buir, dans la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine), a enregistré la plus forte augmentation de son TPI, car elle va être au troisième trimestre très prisée des chinois, qui souhaitent échapper à la chaleur estivale.

Durant l’épidémie de Covid-19, l’industrie du tourisme a accélère sa transition vers le numérique. Les touristes ont ainsi tendance à d’informer sur Internet : témoignages, vidéos de présentation, vidéo touristiques en direct … De plus en plus d’interactions et de transactions dans l’industrie se produisent aussi via des plate-formes de commerce électronique.

Liste des 10 villes de Chine avec le TPI le plus élevé d’avril à juin 2020 :

1. Beijing, TPI : 638,25

Beijing (ou Pékin), l’immense capitale de Chine, est empreinte d’une histoire de plus de 3000 ans. Elle est connue aussi bien pour son architecture moderne que pour ses sites anciens. Près de la Cité interdite se trouve la Place Tian Anmen, qui abrite le mausolée de Mao Zedong et le musée national de Chine.  Lire aussi :

2. Shanghai, TPI : 569,46

Sur la côte centrale de la Chine, Shanghai est la plus grande ville du pays, mais aussi un centre financier international. Surnommée le « Paris de l’Orient », Shanghai a une forte influence européenne.

3. Chengdu, TPI : 558,96

La ville de Chengdu est située au centre de la Chine, dans la plaine du Sichuan et à 269 km à l’ouest-nord-ouest de Chongqing. Réputée internationalement pour ses pandas, Chengdu possède une cuisine délicieuse du Sichuan. Considérée comme l’âme de la Chine de l’ouest, Chengdu abrite de nombreux sites naturels, culturels et historiques dans (et autour) du centre urbain. Chengdu est traversée par la rivière de Brocart, dont le nom rappelle l’industrie du brocart de soie, qui prospéra sous les Han orientaux (25-220).

4. Chongqing, TPI : 554,77

Située à l’extrémité nord du plateau du Yunnan-Guizhou et à la limite orientale du bassin géologique du Sichuan, Chongqing est coupée par la rivière Jialing et le cours supérieur du fleuve Yangzi Jiang. Chongqing est la plus grande municipalité du sud-ouest de la Chine. L’empereur Zhaodun de la dynastie Song la baptise Chongqing, qui signifie « double allégresse » ou « double fortune ». Lieu de découvertes historiques et culturelles, Chongqing et ses alentours abritent des peintures et sculptures bouddhiques des célèbres grottes de Dazu.

Lire aussi : Chongqing, le Grand Ouest de l’Empire

5. Ganzi, TPI : 549,48

Importante ville tibétaine à la croisée des routes commerciales, Ganzi reflète les changements de la société tibétaine. La ville abrite d’abondantes ressources hydrauliques et géothermiques favorisant le développement d’une biodiversité très riche. Les grandes forêts et prairies sont le foyer de nombreuses espèces animales et végétales.

6. Hangzhou, TPI : 546,42

Capitale de la province =du Zhejiang, Hangzhou est le terminus sud de l’ancien Grand Canal, qui part de Beijing, elle était autrefois un port fluvial important entre Shanghai et la capitale. Elle est l’une des villes de Chine les plus modernes et les plus visitées. Hangzhou tient sa notoriété du légendaire lac de l’Ouest considéré comme l’un des plus beaux paysages de Chine.

7. Hulun Buir, TPI : 527,67

Située en Mongolie intérieure, Hulun Buir est connue pour sa prairie, qui se trouve à l’ouest de la chaîne montagneuse du Grand khingan près de Hailar au nord-est de la Mongolie intérieure. Le nom de cette prairie a été tiré des deux lacs qui l’entourent «Hulun» et «Buir», et possède des magnifiques paysages, ses grandes étendues à perte de vue et ses animaux sauvages qui y vivent.

8. Lijiang, TPI : 524,20

Situé dans le Yunnan, la de Lijiang est une destination touristique attrayante, coupée en deux avec d’un côté sa vieille ville et de l’autre la ville moderne. La ville abrite des ruisseaux, montagnes enneigées et un paysage naturel. Lijiang est connu pour être le foyer de la minorité Naxi, l’une des 55 groupes ethniques de Chine. Lijiang est l’une des villes les plus visitée du Yunnan du nord.

9. Sanya, TPI : 522,13

Sanya est situé dans la partie méridionale de l’île de Hainan, à la pointe sud de la Chine. Cette île est la deuxième plus grande de Chine après Taïwan, et la plus importante zone économique spéciale du pays. Sanya est devenue la porte sud de la Chine, elle offre plusieurs baies dotées de vastes stations balnéaires. Plus de 20 ethnies cohabitent dans la région de Sanya.

10. Xi’an, TPI : 516,13

La grande ville de Xi’an est la capitale de la province du Shaanxi, dans le centre de la Chine. Nommée autrefois Chang’an, elle était la dernière étape de la Route de la Soie; elle a joué un rôle très important dans l’histoire de la Chine. Dans les sites archéologiques des plaines entourant Xi’an se trouve la célèbre Bingmayong (« armée de terre cuite »), composée de milliers de sculptures en terre cuite grandeur nature et façonnées à la main, ensevelies avec le premier empereur de Chine, Qin Shi Huang. Depuis l’an 221 avant Jésus Christ, elle a été la capitale de 13 dynasties chinoises, et est souvent considérée comme le berceau de la civilisation chinoise.