La surface de 111 hectares (325 arpents) de la State Land de Riche-Terre sera dédié à des activités portuaires, des zones industrielles, des entrepôts ainsi que des petites et moyennes entreprises.

Le Conseil des ministres a prit acte du Master Plan du ministère du logement et des terres visant à créer en plus un Food Court et un parc de loisirs ouvert.

Ce plan a été préparé en consultations avec le Board of Investment et Landscope Mauritius Ltd, qui préconise un système de zonage. Ensuite, le ministère a étudié un projet de réseau routier destiné à alléger le trafic à  Riche-Terre.

Les travaux devraient débuter en juin et prendre fin dans une quinzaine de mois. Au départ, les terres appartenaient à des planteurs, qui l’ont vendu au gouvernement.

Ce dernier a mit les terres à disposition du promoteur Tianli, afin d’y construire une zone économique spéciale. Cependant, le projet n’a pas abouti, les terres ont été cédés au consortium chinois Jin Fei.