vendredi, février 9

Les travaux du projet chinois Jin Fei débutent cette année

La surface de 111 hectares (325 arpents) de la State Land de Riche-Terre sera dédié à des activités portuaires, des zones industrielles, des entrepôts ainsi que des petites et moyennes entreprises.

Le Conseil des ministres a prit acte du Master Plan du ministère du logement et des terres visant à créer en plus un Food Court et un parc de loisirs ouvert.

Ce plan a été préparé en consultations avec le Board of Investment et Landscope Mauritius Ltd, qui préconise un système de zonage. Ensuite, le ministère a étudié un projet de réseau routier destiné à alléger le trafic à  Riche-Terre.

Les travaux devraient débuter en juin et prendre fin dans une quinzaine de mois. Au départ, les terres appartenaient à des planteurs, qui l’ont vendu au gouvernement.

Ce dernier a mit les terres à disposition du promoteur Tianli, afin d’y construire une zone économique spéciale. Cependant, le projet n’a pas abouti, les terres ont été cédés au consortium chinois Jin Fei.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *