Le nouveau coronavirus a été détecté à Wuhan, capitale de la province du Hubei, dans un marché de vente en gros de poissons.

Début janvier, le marché serait le dénominateurs communs dans de nombreux cas détectés. Le marché a depuis été fermé pour désinfection.

Mais pour d’autres cas, comme une femme de 61 ans qui a été diagnostiquée en Thaïlande, c’était un autre marché de produits frais qui était concerné.

Le virus est probablement passé de l’animal à l’humain. Cependant, aucune information n’a été donné sur l’espèce animale qui est en cause.

Pour le virologue Guan Yi, de l’université de Hongkong, il est probable qu’il y ait eu plusieurs foyers de contamination.

De plus, ce dernier a indiqué que le virus serait passé d’un hôte animal à un hôte humain à plusieurs reprises, «séparément et indépendamment».

Le génome de ce coronavirus a été décodé par les scientifiques chinois, qui l’ont rendu public et ont transmis les données à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Il serait proche de quatre autres virus présents chez les chauves-souris et qui seraient capables d’infecter les cellules humaines.