L’institut de recherche Sinopharm à Wuhan, dans la province du Hubei en Chine centrale, a déclaré que son vaccin chinois anti-Covid-19 inactivé montre une efficacité de 72,51% après deux injections dans des essais cliniques de phase III.

L’institut a déclaré sur son site internet qu’il avait demandé aux autorités chinoises de gestion des médicaments une autorisation d’utilisation d’urgence le 21 février, ce qui a été officiellement accepté.

Les essais cliniques de phase III sur le vaccin ont débuté le 16 juillet 2020 dans plusieurs pays, comme les Émirats arabes unis. Jusqu’à présent, les données des essais montrent que ce vaccin chinois peut déclencher des anticorps à titre élevé chez les receveurs.

Le taux de conversion positif des anticorps neutralisants a atteint 99,06% après deux injections, selon l’institut. Deux vaccins Covid-19 inactivés, l’un a été développé par l’institut Sinopharm à Beijing, et l’autre par Sinovac, ont obtenu une autorisation d’utilisation d’urgence, selon les rapports.

Les autorités chinoises de gestion des médicaments ont également officiellement accepté la demande d’un autre producteur – CanSino – pour la commercialisation conditionnelle de son vaccin chinois vecteur adénovirus recombinant Covid-19, a annoncé mercredi la société. Il s’agit du troisième candidat vaccin de la Chine à demander une utilisation massive.