vendredi, juin 14

Un plan de retraite par capitalisation lancé en Chine face au vieillissement de sa population

La Chine a dévoilé un système de retraite par capitalisation permettant aux salariés d’épargner sur un fonds de pension et d’investir dans des produits financiers. Cette décision entre dans le cadre d’une initiative du gouvernement chinois de faire face aux défis liés au vieillissement de la population.

Le nouveau régime de retraite permettra aux citoyens chinois de cotiser jusqu’à 12 000 yuans (environ 1 872 dollars) par an sur des comptes de retraite individuels qui seraient soumis à une gestion fermée, selon les directives publiées par le Conseil des Affaires d’Etat.

Le plafond serait ajusté en fonction du développement social et économique ainsi que de l’évolution du système de retraite de la Chine. Toutefois, les fonds pourront être utilisés pour acheter des produits financiers qui présentent un risque relativement faible et ont un horizon de placement à plus long terme, conformément aux lignes directrices.

Les travailleurs qui cotisent actuellement à l’assurance retraite de base peuvent participer au régime sur une base volontaire, selon les lignes directrices. Le gouvernement offrira des incitations fiscales pour encourager la participation au nouveau système, selon les directives gouvernementales.

Le gouvernement a indiqué que le programme sera testé dans certaines villes pendant un an avant d’être mis en œuvre à l’échelle nationale.

Le mécanisme de retraite privé complétera le système de retraite actuel du pays, composé de la pension de vieillesse de base, des rentes d’entreprise ainsi que de l’assurance commerciale pour les personnes âgées, offrant une autre couche de soutien à la population vieillissante, ont déclaré des analystes cités par l’agence de presse Xinhua.

Les décideurs politiques en Chine prennent activement des mesures pour résoudre les problèmes d’une société vieillissante. Selon le dernier recensement, en 2020, le nombre de Chinois âgés de 60 ans ou plus avait atteint 264 millions, soit 18,7% du total du pays.

Avec une population vieillissante, les dépenses publiques peinent à répondre aux obligations croissantes, et le développement du régime de retraite privé contribuerait à atténuer les tensions, a déclaré la société de courtage de valeurs mobilières par actifs en Chine, Everbright Securities, dans une note.

Dans une déclaration la Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières a indiqué que le mécanisme met en évidence le fonctionnement axé sur le marché des fonds de pension, qui sont généralement de grande envergure et à long terme dans l’horizon d’investissement, fournissant un soutien stable à l’économie réelle.

Elle a également fait part de son intention de travailler sur les règles d’appariement des pensions privées pour investir dans les fonds publics du pays, qui gèrent actuellement plus de 4 000 milliards de yuans (520 mds €) d’actifs de retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *