Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a révélé 18 octobre, deux jours après l’ouverture du XXème Congrès du PCC? que la Chine veut s’emparer de Taïwan, en fixant « un calendrier accéléré » à cette fin.

Après sa participation au forum organisé par l’Université de Stanford en Californie, Antony Blinken a mis en garde contre « la politique agressive » appliquée par le président chinois Xi Jinping à l’égard de Taiwan.

Ce dernier a déclaré que la Chine est de plus en plus « déterminée à poursuivre le processus de réunification selon un calendrier accéléré », sans fournir de détails. « La Chine a totalement changé ces dernières années (…) Elle est devenue beaucoup plus répressive à l’intérieur et plus agressive à l’étranger », selon lui.

Dans ce contexte, Antony Blinken a accusé le président chinois Xi Jinping d’être à l’origine de cette tension « en changeant la politique de son pays vis-à-vis de Taïwan ».

Les déclarations du chef de la diplomatie américaine interviennent deux jours après que le président chinois a souligné que son pays « n’abandonnera jamais le droit d’utiliser la force contre Taïwan ».

Taïwan est un enjeu central pour la Chine. Pékin rejette toute tentative des partisans de l’indépendance de séparer l’île de la Chine, et souligne qu’elle ne manquera pas de préserver sa sécurité régionale et sa souveraineté.

D’ailleurs, la résolution sur le rapport du 19e Comité central du PCC, lors du XXème Congrès national du PCC, atteste que

« nous devons rester attachés au principe d’une seule Chine et au « Consensus de 1992 », poursuivre l’application de la stratégie générale du Parti visant à résoudre la question de Taiwan dans la nouvelle ère, nous opposer fermement à son « indépendance » et travailler pour la réunification de la patrie, ainsi que demeurer un acteur décisif dans les relations entre les deux rives du détroit de Taiwan et garder l’initiative sur ce dossier pour faire avancer résolument la grande cause de la réunification de la patrie ».

En 1945, la Chine est devenue membre fondateur des Nations Unies et l’un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, mais la défaite des forces nationalistes chinoises lors de la guerre civile, a incité les membres du Kuomintang à fuir vers Taiwan et à former un gouvernement sur l’île. En Chine continentale, les communistes chinois, dirigés par Mao Zedong, avaient proclamé la République populaire de Chine, le 1er octobre 1949.

Pékin adopte le principe d' »une seule Chine » et affirme que la République populaire de Chine est la seule partie autorisée à représenter le pays dans les forums internationaux.