Les éditions Tsinghua à Beijing vont publier le livre « Zoé », succès littéraire en France avec les Éditions Mercure de France.

Écrit par Alain Cadéo est l’auteur de nombreux ouvrages (nouvelles, romans, textes, pièces de théâtre), dont « Stanislas » (1983), premier prix Marcel Pagnol 1983 ou encore Macadam Epitaphe (1986), Plume d’Or Antibes et Prix Gilbert Dupé. Après avoir été notamment publié par Mercure de France, il est depuis 2018 publié par les Éditions La Trace.

Depuis que Zoé et moi échangeons nos écrits, j’ai la bonne impression d’avoir brisé ma solitude. Elle est, avec son écriture ronde, une petite boule de tendresse et d’originalité versée dans le café noir de ma mélancolie. Quand je vais à la boulangerie, c’est désormais un réconfort de la voir exister au milieu des autres.
Plus personne ne fait attention à moi. On ne me regarde plus de travers. Je suis enfin un vrai client, un habitué. Notre minute est devenue quart d’heure. Elle joue, rien que pour moi, son numéro parfait de boulangère.
Henry vit retiré dans une espèce de fort isolé au bout d’une piste de dix kilomètres. Tous les deux jours, le vieil homme se rend au village voisin pour acheter son pain.
C’est à la boulangerie qu’il rencontre Zoé, la jeune vendeuse de dix-huit ans. Au fil du temps, une curiosité réciproque et une complicité muette s’installent entre eux.
Chacun est intrigué par l’autre, au point qu’un dialogue épistolaire et presque clandestin s’instaure : Zoé glisse des petits billets dans les miches de pain qu’achète Henry auxquels il répond avec une constance sans faille.

Passant par une agence spécialisée, les Éditions Mercure de France envoient ses publications de livres à la maison d’éditions TSINGHUA, dont Zoé qui a été choisi pour la traduction en chinois.

Les retombées devraient se faire sentir notamment en terme de ventes en Chine, car l’ouvrage aura un communication dans les médias chinois. De plus, la maison d’éditions Tsinghua est reliée à une faculté avec énormément d’étudiants français qui étudient le chinois, le livre devrait plaire aux chinois et aux français.