Le fonds national pour la réduction de la pauvreté en 2020 s’est élevé à 139,6 milliards de yuans (environ 17,7 milliards d’euros) après l’annonce du gouvernement central d’allouer 26,03 milliards de yuans (3,4 mds €) aux gouvernements locaux.

Le ministère des Finances a indiqué dans un communiqué que « le fonds sera principalement utilisé pour soutenir les zones souffrant d’extrême pauvreté », telles que certaines parties de la région autonome du Tibet, de la région autonome ouïgoure du Xinjiang et des provinces du Sichuan, du Qinghai, du Gansu et du Yunnan.

En outre, le ministère des Finances accordera plus de soutien aux régions touchées par l’épidémie de nouveau coronavirus et aux régions comptant un grand nombre d’habitants qui ont déménagé de régions pauvres.

Le ministère s’engage allouer rapidement les fonds aux pouvoirs locaux, et assurera une « surveillance étroite » de son utilisation. Beijing vise à éradiquer la pauvreté absolue d’ici 2020.

A l’approche de l’échéance, le pays se concentre sur les populations les plus pauvres, qui vivent principalement dans des montagnes reculées présentant des environnements naturels défavorables et des infrastructures dépassées, ou qui ont des besoins spéciaux.