La Chine vient de lancer, ce 1er janvier 2018, la 2nde section de l’oléoduc sino-russe «Mohe-Daqing», dont la construction progresse rapidement.

En novembre dernier, la CNPC China National Petroleum Corporation a achevé la construction de la deuxième section de l’oléoduc «Mohe-Daqing», remplissant ainsi les conditions du contrat, selon lequel sa construction devait être achevée avant le 1 janvier 2018.

La section «Skovorodino-Mohe» de l’oléoduc «Sibérie orientale-océan Pacifique» a été lancée en 2011. Au cours des cinq dernières années, l’oléoduc sino-russe a transporté 100 millions de tonnes de pétrole brut, ont annoncé les douanes locales.

Cet oléoduc livre du pétrole de la région de l’Extrême-Orient de la Russie à la Chine via les provinces situées dans le nord-est de la Chine, permettant ainsi de réduire les coûts et d’améliorer l’efficacité des importations chinoises de pétrole provenant de la Russie.

D’après un accord conclu entre les deux pays, cet oléoduc pourra transporter 15 millions de tonnes de pétrole brut de la Russie vers la Chine par an jusqu’en 2030.