Entre janvier à mai, Loudi, ville de la province du Hunan (centre de la Chine), et l’Afrique ont eu des échanges commerciaux en hausse.

Les échanges commerciaux entre Loudi et l’Afrique ont augmenté de 62% sur un an, pour atteindre un montant de plus de 200 millions de dollars. Le volume des exportations et des importations a augmenté respectivement de 91% et de 60% en glissement annuel.

Ces chiffres ont été publié dans une étude sur ‘ »l’amélioration de la plate-forme de coopération économique et commerciale entre le Hunan et l’Afrique, et la promotion de l’ouverture et l’émergence du Hunan ».

Loudi, ville de niveau préfectoral du centre de la Chine, a effectué des échanges commerciaux avec 38 pays africains, dont l’Afrique du Sud, la Mauritanie, l’Egypte, le Soudan, la Tanzanie et le Nigéria qui sont ses principaux partenaires commerciaux.

Le volume des échanges commerciaux de cette ville avec l’Afrique a connu une croissance progressive au cours des trois dernières années, pour atteindre 237 millions de dollars (213,3 M€) en 2018 et 330 millions de dollars (297 M€) en 2019, soit une hausse de 28,2% et 43% respectivement.

« Loudi est l’étoile montante de la coopération économique et commerciale entre la province et l’Afrique », a déclaré Li Lin, membre du Comité provincial de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC) du Hunan et directrice du Centre d’études économiques régionales de l’Université du Hunan.

Cette dernière a expliqué que « bien que la coopération entre Loudi et l’Afrique ait débuté tard, elle s’est développée rapidement et présente un grand potentiel grâce au gouvernement local et aux entreprises motivés ».

Les principaux produits d’importation et d’exportation entre Loudi et l’Afrique sont les minerais de fer, l’acier, les vêtements, la bagagerie etc. De plus, les importations et les exportations d’équipements médicaux, de matériaux de construction et de pièces automobiles ont décuplé au début de cette année, en raison de la pandémie de Covid-19.

L’étude montre que la société Valin LY Steel, principale entreprise locale d’importation et d’exportation vers l’Afrique, a réalisé des échanges commerciaux d’un montant de 280 millions de dollars (252 M€) en 2019, représentant 85% du commerce de la ville avec l’Afrique.

L’entreprise a importé 272 millions de dollars (244,8 M€) de minerais de fer de l’Afrique du Sud, et a exporté respectivement 4 millions de dollars (3,6 M€) de produits sidérurgiques vers six pays africains, dont la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Cameroun et la Tunisie.

« La coopération entre Loudi et l’Afrique met pleinement en valeur les avantages de leurs industries », a la chercheurse, ajoutant que « les deux parties ont formé une complémentarité ».

Davantage d’entreprises locales, dans les domaines de la bagagerie, de la machinerie, de l’imprimerie et de l’entreposage, ont fait part de leur forte volonté d’entrer sur le marché africain et d’investir en Afrique.