De Yoro Diallo – Le 22 Octobre 2022, le 20ème Congrès National du Parti Communiste Chinois a achevé ses travaux, débutés le 16 du même mois. Le Congrès a défini les tâches, les principes directeurs pour la nouvelle étape de la construction « d’un pays socialiste moderne, prospère, démocratique, harmonieux et hautement civilisé », le renouveau de la Nation Chinoise.

Dès la clôture de cette importante session, une véritable ferveur patriotique s’est emparée du Peuple Chinois pour la pleine mise en œuvre des principes directeurs adoptés. A tous les niveaux : national, provincial, municipal et villageois, les institutions et autres organisations se sont dressées, debout, à l’ouvrage avec un enthousiasme remarquable.

La province du Zhejiang, la plus africaine des provinces de Chine, grâce notamment aux missions médicales chinoises en Afrique depuis les années 1960, aux villes de Yiwu (le plus grand super marché à ciel ouvert au monde) et de Jinhua, a exprimé de façon dynamique son ardeur dans l’œuvre grandiose de construction nationale.

Ainsi du 16 au 20 novembre 2022, « Zhejiang Association for Friendship with Foreign Countries » (l’Association Zhejiang pour l’Amitié avec les pays étrangers) a organisé un voyage-immersion culturel à travers la province, à l’attention d’une vingtaine de ressortissants d’Afrique, d’Asie, d’Amérique et d’Europe.

Le programme proposé a donné l’occasion au groupe d’étrangers d’apprendre sur le Parti Communiste Chinois, et d’apprécier la richesse du Zhejiang dans tous les domaines (historique, économique, culturel, social, naturel et écologique), en visitant des ateliers d’artisanat traditionnel, des village-musées, des sites culturels à travers les régions de Jinhua, Lishui et Quzhou. Le groupe a pris part à la cérémonie d’ouverture de la Conférence annuelle de la Fédération Internationale des Photographes (FIAP) à Lishui,

La province du Zhejiang tient son nom du fleuve Qiantang, en abrégé « Zhe ». Située sur la rive sud du fleuve Yangzé sur la côte Sud-Est de la Chine, elle a juridiction sur 44 400 kilomètres carrés de zone maritime et compte plus de 4 300 iles. Le terroir est une diversité de paysages de rêve, composés de montagnes verdoyantes (dont les cimes tutoient le ciel), de rivières aux eaux limpides, de lacs pittoresques et de mer.

Parmi les nombreux sites paradisiaques célèbres, citons: le West lac (le lac de l’Ouest) à Hangzhou, le lac Qiandao, la rivière Fuchun , le mont Putuo, les magnifiques montagnes de Yandang, la zone bio diversité de Xixi, le Wuzhen et Tang poetry la route artistique. D’après un fameux dicton: « parmi les 36 lacs au monde appelés lac de l’Ouest, le plus beau se trouve à Hangzhou ».

Selon l’explorateur italien Marco Polo: « Hangzhou est la ville au meilleur cadre de vie au monde ». Classé au patrimoine culturel mondial, le lac de l’Ouest se distingue par une caractéristique spatiale extraordinaire de la ville et du lac. Il est entouré de montagnes sur trois côtés et fait face à la ville de Hangzhou, la présentant en une véritable ville-jardin botanique naturel à couper le souffle.

Une des zones historiques de la civilisation chinoise multimillénaire, il y avait dans cette région un système d’organisation étatique depuis la période 220-280. Sous la dynastie Tang (618-907), la région administrative prend le nom de « Zhejiang ». Sous la dynastie des Song du Sud (1127-1279), sa capitale était Lin’an pendant 150 ans. Aujourd’hui, la capitale provinciale du Zhejiang, Hangzhou en est le centre économique, culturel et scientifique, mais aussi la ville hôte du Sommet du G20 de 2016.

Un des berceaux du Parti Communiste Chinois, le Zhejiang est une pionnière de la mise en œuvre de la politique de la réforme et de l’ouverture, de l’application de la pensée du Président Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère. L’opérationnalisation de la Ceinture et la Route, la réalisation de la prospérité commune, de la modernisation à la chinoise impulsent le développement de haute qualité qui fait de Zhejiang un modèle pour le monde.

Dans sa planification la province s’est fixé huit objectifs pour les cinq prochaines années. Il s’agit de :

« réaliser le changement social par l’auto-réforme et renforcer la construction du PCC et la gouvernance propre dans une nouvelle ère; construire un système économique moderne et favoriser un développement de qualité; faire avancer la réforme numérique et défendre la transformation numérique; construire un Zhejiang plus sûr sous l’état de droit et parvenir à une démocratie populaire intégrale; investir dans le secteur culturel et bâtir une province culturellement forte; promouvoir un développement social de haut niveau et réaliser le progrès social à tous égards; conduire une modernisation caractérisée par une coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature et favoriser la conservation écologique; faire progresser la modernisation humaine et promouvoir le développement global des personnes ».

Au plan économique, «l’agrégat de Zhejiang qui était de 1 billion de yuans en 2004 a atteint 7,35 billions de yuans en 2021, classant Zhejiang au 4ème rang parmi les provinces, régions autonomes et municipalités de Chine». Le PIB par habitant était de 10 000 USD en 2012. Il a atteint 17 500 USD en 2021. Le constant et rapide développement économique et social dans la province a fait que le niveau de vie des habitants s’améliore régulièrement.

En 2021, le revenu par habitant de la province a atteint 57 541 yuans, en hausse de 9,8% par rapport à l’année 2020. Le revenu par habitant des populations urbaines et rurales a atteint respectivement 68 487 yuans et 35 247 yuans, classant la province au premier rang de toutes les provinces de Chine.

Au plan maritime, Ningbo Zhoushan possède une vaste zone portuaire et un littoral, d’environ 220 kilomètres. Centre de distribution idéal pour le transport maritime chinois vers les autres continents, le port de Ningbo Zhoushan a établit en 2018 des canaux commerciaux avec plus de 600 ports dans plus de 100 pays et régions du monde et ouvert 246 lignes de transport par conteneurs.

Retrouvez l’actualité du Congrès, en cliquant sur l’image!

Dans le cadre du suivi de l’esprit du 20ème Congrès National du PCC et afin de faire en sorte de maintenir le Zhejiang à l’avant-garde de la coopération Sino-africaine, «l’Association du Peuple Chinois pour l’Amitié avec les Pays Etrangers», le Conseil Chinois pour la Promotion du Commerce International, la Fédération All-China de l’Industrie et du Commerce et le Gouvernement Populaire de la province de Zhejiang ont programmé plusieurs événements dont «2022 China (Zhejiang) Forum on China-Africa Economic & La Semaine des Relations Commerciales, de la Coopération et des Echanges Culturels Chine-Afrique». Ces évènements  portent sur 21 activités, couvrent divers thèmes et s’étendent sur la période de Novembre 2022 à Décembre 2023.

Le Zhejiang et l’Afrique entretiennent des relations étroites et multidimensionnelles. Au cours des trois premiers trimestres de 2022, les importations et les exportations du Zhejiang vers l’Afrique ont atteint 249,5 milliards de yuans, soit une augmentation de 22% en glissement annuel, se classant au premier rang en Chine. De 2016 à 2020, le Zhejiang était la province avec le plus grand volume d’importation et d’exportation vers l’Afrique. Le volume des exportations vers le continent représentait un quart du total national.

Le 21 Novembre 2022, lors du «Forum Chine (Zhejiang) 2022 sur les relations économiques et commerciales Chine-Afrique et la Semaine de coopération et d’échanges culturels Chine-Afrique» tenu à Jinhua, des entreprises de Zhejiang et d’Afrique ont signé des contrats d’un montant total de 579,78 milliards de Yuans.

En 2021, les exportations du Zhejiang vers l’Afrique se sont élevées à plus de 225 milliards de yuans, en hausse de 12.2 % sur un an, représentant environ 1/5ème du commerce national total avec l’Afrique. L’Afrique est aussi une importante région pour la mondialisation des entreprises de Zhejiang. Au cours de la période du «13ème plan quinquennal» (2016-2020), 142 entreprises de Zhejiang ont investi en Afrique, principalement dans les domaines de l’industrie, des produits minéraux non métalliques, de l’industrie minière, des industries du textile et de l’habillement, etc.

Dans le développement des relations Chine (Zhejiang)-Afrique, la ville de Jinhua anciennement appelé Wuzhou joue une partition remarquable. Avec une population de 7,12 millions d’habitants et un produit intérieur brut (PIB) régional de 535,5 milliards de yuans en 2021, la ville qui abrite l’Université Normale de Zhejiang (Zhejiang Normal University) et l’Institut des Études Africaines (Institute of African Studies), a mis en œuvre plus de 100 programmes pilotes de réforme nationaux et provinciaux et a consacré l’essor de l’industrie manufacturière de pointe, la réalisation de la prospérité commune et de la réforme numérique.

En 2021, les exportations de Jinhua vers l’Afrique se sont élevées à plus de 84.57 milliards de yuans, en hausse de 7,9 sur un an, représentant 37,5% des exportations de Zhejiang vers l’Afrique et 8,8% des exportations de la Chine vers l’Afrique.

Le dynamisme de la province du Zhejiang s’inscrit parfaitement en droite ligne de l’esprit du 20ème Congrès National du PCC, du Forum sur la Coopération Sino-africaine (FOCAC), de la Ceinture et la Route, et des importantes initiatives du Président Xi Jinping.

Ces initiatives que sont entre autres: la Ceinture et la Route, la Communauté de destin pour l’humanité; le développement partagé, la Prospérité commune, la Modernisation à la chinoise, l’Initiative de développement mondial (GDI), Initiative de sécurité mondiale (GSI) sont entrain d’apporter une contribution remarquable au développement mondial, à la re-modélisation de la carte de l’économie mondiale et à la construction d’une Communauté de Destin Chine-Afrique dans la nouvelle ère.

Ces dernières années, la Chine a contribué à stimuler le processus d’industrialisation en Afrique, a construit plus de 10 000 kilomètres d’autoroutes et des dizaines d’aéroports. Elle a réalisé plus de 6 000 km de voies ferrées, 20 ports, plus de 80 grandes centrales électriques, plus de 130 infrastructures médicales, 45 stades et plus de 170 écoles et universités. Le plus grand fournisseur de bourses d’études en Afrique, la Chine a attribué plus de 120 000 bourses gouvernementales aux pays africains. Elle a créé 61 instituts Confucius et 44 classes Confucius. Dans le domaine sanitaire, la Chine a envoyé près de 21 000 professionnels de santé qui ont fourni des soins médicaux à environ 220 millions de personnes dans une cinquantaine de pays africains.

Plus de 150 jumelages ont été établis entre des villes et provinces de Chine et d’Afrique. Depuis des années la Chine soutient activement les initiatives de développement continentales notamment le Programme de développement de l’agriculture en Afrique (PDDAA), le Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA), la Vision minière africaine (AMV ), la Stratégie d’innovation scientifique et technologique pour l’Afrique (STISA), la Promotion du commerce intra-africain (BIAT), le Plan d’action pour le développement industriel accéléré de l’Afrique (AIDA) et l’Agence de développement de l’UA-Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (AUDA-NEPAD). L’engagement remarquable de Zhejiang province dans le suivi du 20ème Congrès National du Parti Communiste Chinois participe activement  de la construction d’une Communauté de développement partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère.