Placé sous le thème «Fédérer les rêves de la jeunesse pour créer une nouvelle ère des relations sino-africaine, la cérémonie d’ouverture a rassemblé 105 délégués venus des 54 pays africains membres du Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC) et 100 homologues chinois.

Du 21 au 29 juin 2018, les participants voyageront de Beijing à Chengdu, capitale de la province du Sichuan pour visiter des parcs de hautes technologies, ainsi que des sites pittoresques et historiques, et assister aux symposiums organisés dans des ministères, commissions, universités et communautés locales.

« Le festival est un des événements liés au sommet du FOCAC qui aura lieu en septembre à Beijing. Il offrira un soutien à la Chine et à l’Afrique pour renforcer leur amitié, promouvoir la coopération pratique et faire du sommet un succès », a indiqué Dai Bing, directeur général du Département des affaires africaines du ministère chinois des Affaires étrangères.

Pour Francine Muyumba, représentante des jeunes africains et présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse, « la Chine et l’Afrique sont de bons partenaires l’une pour l’autre depuis plus d’un demi-siècle ».

Cette dernière a expliqué à l’agence de presse Xinhua que « les jeunes africains espèrent que la Chine et l’Afrique travailleront ensemble pour construire et promouvoir une relation de coopération stratégique sino-africaine à tous azimuts basée sur l’égalité et la confiance mutuelle, mais aussi pour réaliser un développement partagé, accomplir les rêves africains et le rêve chinois ».