La Chine avait lancé plus de 700 000 stations de base 5G, avec plus de 180 millions de connexions de terminaux, en octobre de cette année, a déclaré le vice-ministre de l’industrie.

Liu Liehong, vice-ministre de l’Industrie et des Technologies de l’information, a révélé les chiffres de la Convention mondiale de la 5G, qui s’est ouverte à Guangzhou, capitale de la province du Guangdong, dans le sud de la Chine.

Ce dernier a déclaré que la technologie 5G du pays connaissait une intégration accélérée avec l’économie réelle, avec un nombre croissant de terminaux et plus de domaines d’application, tels que la fabrication intelligente, la santé, l’énergie et le secteur agricole.

Jusqu’à présent, 253 types de terminaux 5G ont été autorisés en Chine, dont 218 types de téléphones mobiles 5G, a déclaré Liu Liehong lors de la Conférence qui a présenté l’utilisation de la 5G dans différents secteurs, y compris les services à distance, les transports intelligents et même la lutte contre la pandémie.

A cette occasion, les professionnels du secteur ont échangé sur le rôle de la 5G dans le nouveau modèle de développement à « double circulation » en Chine. Les experts estiment que la technologie chinoise aidera à moderniser les industries traditionnelles et à accélérer le développement et l’intégration de la région de la Grande Baie.

Wan Junhua, président de la Chambre générale de commerce de Guangzhou, a indiqué à la chaîne CGTN que «nous voyons le potentiel des consommateurs à Guangzhou ainsi que dans la région de la Grande Baie. La technologie 5G peut avoir un impact sur les habitudes de consommation des gens».

D’ailleurs, Zhu Fusheng, doyen de l’Institut des communications et des réseaux de Guangdong, a assuré que «les fondations, construites par des géants de la technologie, peuvent promouvoir de nouvelles innovations. L’ouverture des marchés internationaux via Hong Kong et Macao crée un environnement propice au développement intégré de la région. Nous considérons la 5G comme un moteur de la région de la Grande Baie».