La Chine continentale a signalé le 8 février 73 nouveaux cas de Covid-19 transmis localement, a déclaré ce 9 février la Commission nationale de la santé.

Parmi les nouveaux cas locaux de Covid-19, 72 ont été signalés au Guangxi et un au Liaoning, selon la commission.Le 8 février, un total de 37 nouveaux cas importés de Covid-19 ont également été enregistrés dans sept régions de niveau provincial, selon la commission.

Aucun nouveau cas suspect de Covid-19 ni aucun nouveau décès au Covid-19 n’a été enregistré ce jour-là. Au total, 24 cas asymptomatiques de Covid-19 ont été signalés le 8 février, dont 23 en provenance de l’extérieur de la Chine continentale, selon la commission.

Cliquez sur l’image pour accéder à notre Édition spéciale!

Le 8 février en fin de journée, le nombre total de cas confirmés de Covid-19, locaux et importés, avait atteint 106.634 en Chine continentale. Quelque 1.495 patients restaient hospitalisés le 8 février, dont quatre dans un état grave. Un total de 4.636 patients sont décédés des suites du Covid-19 en Chine continentale depuis le début de la pandémie, en décembre 2020.

La région autonome Zhuang du Guangxi, dans le sud de la Chine, a signalé le 8 février 72 nouveaux cas de Covid-19 transmis localement, a annoncé mercredi la commission régionale de la santé.

Parmi les nouveaux cas de Covid-19, deux avaient été signalés comme porteurs asymptomatiques auparavant, a ajouté la commission. Le 8 février, la région a également rapporté cinq cas importés de Covid-19 et quatre infections asymptomatiques importées.

Au cours de la dernière résurgence de Covid-19, la région a signalé 180 cas confirmés locaux et deux infections asymptomatiques locales, a annoncé la commission, ajoutant qu’un total de 1.129 contacts étroits étaient actuellement en observation médicale.

Le 8 février, la région autonome ouïgoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a supprimé toutes les zones à risque moyen et élevé pour la Covid-19, et les dernières zones à risque moyen de la ville frontalière de Horgos ont été rétrogradées à un niveau de risque faible, ont annoncé les autorités locales.

Avec cet ajustement, l’ensemble du Xinjiang revient dans la catégorie des zones à faible risque pour la Covid-19. Cinq zones à risque moyen de Horgos, dans la préfecture autonome kazakhe d’Ili, ont été rétrogradées à un niveau de risque faible, et la ville n’a signalé aucun nouveau cas confirmé de Covid-19, ni aucun porteur asymptomatique, pendant dix jours consécutifs, du 30 janvier au 8 février, a annoncé le bureau d’information de la préfecture lors d’une conférence de presse.

A la fin du mois dernier, Horgos, l’un des principaux ports ferroviaires de la région, avait accueilli 570 trains de marchandises Chine-Europe en 2022, soit une hausse de 11% en glissement annuel.

De plus, il a enregistré un total de plus de 628.000 tonnes de volume de fret d’importation et d’exportation au cours de la période, indiquant une reprise globale de la production et de la vie de la ville.

Le Xinjiang comptait sept cas confirmés de Covid-19 et 16 porteurs asymptomatiques le 7 février, en fin de journée, après la dernière résurgence qui a débuté le 23 janvier.