mardi, mai 21

Appel à la coopération entre la Chine, le Japon et la Corée du sud

Dans un contexte de tension en Asie-Pacifique, Séoul a tenu un Forum international pour la coopération trilatérale 2022 entre la Chine, le Japon et la République de Corée, placé sous le thème « La coopération trilatérale axée sur l’avenir : paix durable, prospérité commune et culture partagée ».

La cérémonie d’ouverture s’est faite à l’hôtel Four Seasons dans le centre de Séoul, en présence de l’ancien ministre sud-coréen des Affaires étrangères Kim Sung-hwan, l’ex-Premier ministre sud-coréen Kim Hwang-sik, l’ambassadeur chinois en Corée du Sud Xing Haiming, le premier vice-ministre sud-coréen des Affaires étrangères Cho Hyun-dong et l’ambassadeur japonais en Corée du Sud Koichi Aiboshi.

Ce forum est un événement annuel organisé par le Secrétariat de la coopération tripartite (SCT), un organisme international basé à Séoul et chargé de promouvoir la paix et la prospérité commune entre les trois pays.

Ou Boqian, secrétaire générale du SCT, a déclaré que son organisation « ménagera aucun effort pour exécuter les mandats des trois gouvernements en faveur d’une coopération trilatérale plus poussée, et nous nous efforcerons de remplir notre mission consistant à promouvoir davantage la paix durable, la prospérité commune et la culture partagée dans cette région ».

L’ambassadeur de Chine en République de Corée, Xing Haiming, a indiqué dans son discours que la Chine, le Japon et la République de Corée « étaient non seulement des voisins proches séparés par la mer, mais également des pays dotés d’une influence majeure dans la région et le monde ».

Selon lui, « la coopération trilatérale actuelle devra être approfondie et développée en vue de maintenir une paix durable, obtenir une prospérité commune dans la région et établir une culture partagée en Asie de l’Est ».

De son côté, le ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Park Jin, a déclaré que « compte tenu de la stature et du potentiel économique et culturel des trois pays, si nous poursuivons notre coopération orientée vers le futur, celle-ci deviendra une force motrice importante pour la paix et la prospérité dans le monde, au-delà de la région de l’Asie de l’Est ».

Le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, a pour sa part appelé à renforcer les liens trilatéraux pour la paix et le développement de la région alors que son homologue japonais Yoshimasa Hayashi a proposé d’accroître les échanges humains afin d’approfondir la compréhension entre les nations.

Le forum s’est articulé autour de trois sessions au cours desquelles des hommes politiques chevronnés, des diplomates, d’éminents universitaires et des représentants d’organisations économiques et culturelles ont partagé leurs points de vue sur l’institutionnalisation de la coopération trilatérale, y compris autour de la croissance économique et des échanges culturels.

Depuis son lancement à Séoul en 2011, le SCT a soutenu de manière active la coopération institutionnalisée entre les trois pays et a parrainé de nombreux projets de coopération dans des domaines tels que l’économie, le commerce, la culture, la jeunesse, les médias et la gestion des catastrophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *