samedi, juin 22

Baidu a des résultats 2022 en baisse

Le géant chinois de l’internet Baidu a publié un bénéfice net et un chiffre d’affaires en baisse en 2022, après une année de mesures restrictives et de une économie chinoise en berne.

Le moteur de recherche a dégagé un bénéfice net de 7,56 milliards de yuans (1,02 milliard de francs suisses), en chute de 26% sur un an, et un chiffre d’affaires de 123,68 milliards de yuans (16,62 milliards de francs suisses), en recul de 1%.

« 2022 a été une année difficile, mais nous avons utilisé cette période pour préparer l’entreprise à des temps meilleurs », a indiqué le directeur général (CEO) du groupe, Robin Li, cité dans le communiqué de résultats.

« En 2023, nous pensons avoir la voie dégagée pour accélérer à nouveau notre croissance du chiffre d’affaires, et nous sommes désormais bien positionnés pour profiter des opportunités que nous offre la reprise économique en Chine », a-t-il ajouté.

Baidu, basé à Pékin, est le propriétaire du principal moteur de recherche en Chine. Il mise notamment sur ses investissements à long terme dans l’intelligence artificielle pour se relancer. Son directeur s’est dit « prêt à tirer parti du point d’inflexion imminent » dans ce domaine.

Parmi les applications en cours de réalisation, Baidu travaille sur la mise au point de voitures autonomes et l’informatique dématérialisée (« cloud »).

Lire aussi : Le géant chinois de l’internet Baidu se lance dans le « métavers »

Baidu a d’ailleurs annoncé début février le lancement en phase de test de son propre robot conversationnel basé sur l’intelligence artificielle. Une porte-parole de Baidu a déclaré à l’Agence France Presse que l’entreprise « devrait être en mesure de terminer en mars les tests internes » de son robot conversationnel.

Baptisé « Ernie Bot », robot convresationnel sera ensuite mis « à la disposition du grand public » à une date non précisée, a-t-elle souligné.

Le groupe est l’un des géants chinois de l’internet, comme Alibaba, Tencent ou encore Netease, charchant à profiter de la reprise de l’économie chinoise après la levée des restrictions sanitaires anti-Covid et une baisse des tensions de la part des autorités vis-à-vis du secteur de la tech.

Depuis fin 2020, les autorités étaient particulièrement intransigeantes contre des pratiques, notamment anticoncurrentielles, dans le secteur technologique auparavant tolérées et largement répandues.

Cette stratégie a un impact lourd pour les entreprises concernées. Ainsi, le chiffre d’affaires combiné des compagnies de l’internet chinois a baissé de plus de 1% en 2022, à 1460 milliards de yuans en 2022, le premier recul en près de 10 ans, selon les chiffres du ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *