Le géant de l’internet Baidu a annoncé la création d’un fonds de 1,3 milliard d’euros, afin de développer des véhicules autonomes, et ainsi faire face à ses concurrents, dont Google.

De 2017 à 2020, ce « Fonds Apollo » investira 10 milliards de yuans (1,34 milliards d’euros) dans une centaine de projets de conduite autonome. Dès avril 2017, la société a expliqué dans un communiqué son ambition de créer une « plateforme ouverte« , baptisé « Apollo« , afin de partager ses technologies de voiture autonome avec constructeurs et développeurs.

Baidu souhaite ainsi s’ouvrir largement à des parties tierces afin d’accélérer le développement de divers projets dans le domaine.  Près de 70 équipementiers, développeurs et start-ups chinois et étrangers, se sont déjà associés à la plateforme Apollo depuis son lancement en juillet.

D’ailleurs, sa seconde version (« Apollo 1.5 ») vient a été dévoilée avec des technologies permettant à une voiture « de rouler sur des voies désignées, de reconnaître parfaitement des obstacles, et de prendre des décisions de conduite optimales, même la nuit« , a assuré Baidu.

Le directeur général de Baidu, Robin Li souhaite diversifier ses activités, après avoir vu fondre ses revenus publicitaires l’an dernier suite à un durcissement réglementaire des autorités chinoises.

La voiture autonome pourrait s’avérer très rentable pour le groupe, qui y voit l’occasion d’attirer de nouveaux usagers vers ses services et de perfectionner ses technologies.