Baisse des ventes de détail en Chine depuis un an en août

par | Sep 15, 2021 | ECONOMIE

Les ventes de détail en Chine ont connu en août leur plus faible progression depuis un an, selon des chiffres officiels, laissant craindre un ralentissement de la reprise économique de la deuxième économie mondiale.

Principal indicateur de la consommation, les ventes de détail ont augmenté le mois dernier de 2,5% sur un an contre 8,5% en juillet, a annoncé le Bureau d’État des statistiques (BES).

Il s’agit d’un rythme bien inférieur au mois de juillet (8,5%) et de la croissance la plus faible de cet indice depuis septembre 2020 (3,3%), selon les économiques du BES.

Les analystes avaient anticipé un ralentissement mais de bien moindre ampleur (7%). En 2020, les ventes de détail de la Chine s’étaient affichées pour la première fois dans le vert (0,5%), après leur plongeon début 2020 lié à la pandémie.

La faible performance du mois d’août est «la conséquence du rebond épidémique» en Chine qui «pèse sur la confiance des consommateurs», a indiqué l’analyste Rajiv Biswas, du cabinet IHS Markit, à l’Agence France Presse.

La Chine, qui avait largement maîtrisé l’épidémie de Covid-19 depuis le printemps 2020, fait face depuis le début de l’été à un regain de contaminations qui restent pour l’heure sporadiques et très localisées.

Ces chiffres de la consommation en Chine vont «fortement» affecter la croissance de la Chine au deuxième semestre, a prévenu Rajiv Biswas.

De son côté, la production industrielle de la Chine s’est affichée en août en hausse de 5,3% sur un an. Cependant, ce rythme est également inférieur au mois précédent (6,4%), car les analystes tablaient sur un ralentissement plus modéré (5,8%).

Quant à l’investissement en capital fixe en Chine, sa croissance a ralenti sur les huit premiers mois de l’année, à 8,9%, selon le BES. Le taux de chômage, particulièrement surveillé par le pouvoir et calculé pour les seuls urbains, s’est établi à 5,1%, un niveau identique à celui de juillet. Il avait atteint un record absolu de 6,2% en février 2020 au plus fort de l’épidémie.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :