La Chine commande moins de vin de Bordeaux, en raison du confinement et de la crise sanitaire.

La campagne viticole du 1er août 2019 au 31 juillet 2020, a permit la vente de 3,8 millions d’hectolitres, l’équivalent de 506 millions de bouteilles, soit une baisse de 4% par rapport à l’année passée (4 millions d’hectolitres vendus, soit 533 millions de bouteilles).

La Chine est l’un des plus gros acheteurs de vin de Bordeaux. Mais la Chine n’a ainsi acheté que 300.000 hectolitres de vin de Bordeaux sur la période concernée, soit deux fois moins qu’il y a trois ans.

D’autres marchés importants pour le vin de Bordeaux, comme les Etats-Unis, la Belgique ou l’Allemagne, ont également moins acheté de vin. Les producteurs risquent de se retrouver avec un surplus de production invendu.

Le manque à gagner de la filière viticole est estimé à 1,5 milliard d’euros pour 2020, selon des chiffres relayés par France 3. Raison pour laquelle, la France et l’Union européenne se sont accordés pour mettre en place une aide financière.