Beijing et Bruxelles, leaders de la lutte contre le réchauffement climatique

par | Juin 2, 2017 | Environnement, TERRE

La Chine promet d’appliquer l’Accord de Paris « chèrement gagné » après l’annonce de Donald Trump de sortir de l’accord de Paris sur le climat.

Cette décision isole les Etats-Unis sur la scène internationale, mais la Chine et l’Union européenne se sont dis « déterminés » à porter le flambeau de la lutte contre le changement climatique, lors d’un sommet ce vendredi 2 juin à Bruxelles.

« L’Europe et ses solides partenaires dans le monde entier sont prêts à montrer la voie », a promis le commissaire européen à l’Action pour le climat, Miguel Arias Canete. Ce dernier a assuré que « l’accord de Paris durera. Le monde peut continuer à compter sur l’Europe ».

A la veille de sa venue à Bruxelles, le Premier ministre chinois Li Kequiang a assuré depuis Berlin que Beijing allait « continuer à mettre en oeuvre les promesses faites lors de l’accord de Paris », ajoutant avant l’annonce de Washington qu’il préférait le faire « avec la coopération des autres ».

La politique climatique est au centre des discussions entre Européens et Chinois, ils ont  « confirmer leurs engagements » pris à Paris et à « accélérer leur coopération pour améliorer la mise en œuvre » de l’accord, selon l’Agence France Presse.

Bruxelles et Beijing doivent échanger sur la mise en place de mesures concrètes pour tenir leurs engagements pris et participer à réduire les émissions de gaz polluants.

La Chine et les Etats-Unis et son ancien président Barack Obama, soit les deux plus gros pollueurs de la planète, avaient ouvert la voie avant la signature de l’accord par plus de 190 pays.

Bruxelles et Beijing ont fait part de leur volonté de lancer une dynamique en faveur d’une réduction des émissions des gaz responsables du changement climatique, devenu « irréversible ».

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :