Sélectionner une page

ECONOMIE

Beijing continue sa lutte contre les fausses statistiques

L’agence nationale des statistiques va désormais publier elle-même les chiffres des PIB régionaux, en raison des doutes sur la fiabilité des indicateurs.

Depuis plusieurs années, la croissance globale du PIB, calculée par le Bureau d’Etat des statistiques (BES), est nettement inférieure au total des données fournies par chaque province et région. De nombreux experts s’interrogent régulièrement sur la fiabilité des indicateurs officiels, soupçonnant des manipulations au niveau local pour faire apparaître la situation économique comme florissante.

Les indicateurs économiques ont aussi un impact politique, car la stabilité sociale dépend de la croissance économique. De plus, la carrière des cadres dépendent des performances économiques de leur région, les poussant à embellir les statistiques pour booster leurs chances d’avancement.

Raison pour laquelle, dès 2019, le BES se chargera de la publication de l’ensemble des chiffres du PIB, nationaux et régionaux, selon le vice-directeur du bureau, Li Xiaochao.

« L’écart entre le total des PIB régionaux et le PIB national n’est pas négligeable« , a indiqué Li Xiaochao. Selon lui, l’identification des grandes tendances régionales sont quasi impossibles et la mise en place des contrôles adaptés au niveau macroéconomique. « Cela nuit également à la crédibilité des statistiques gouvernementales« , a-t-il ajouté.

Li Keqiang, premier ministre

Le Premier ministre Li Keqiang a d’ailleurs reconnu en 2007, alors qu’il dirigeait le Liaoning, que les chiffres du PIB étaient « fabriqués artisanalement« , selon un mémo diplomatique révélé par Wikileaks.

De plus, en janvier, le gouverneur de la même province a reconnu que les chiffres locaux de la croissance économique avaient été falsifiés de 2011 à 2014. La province a été sanctionnée en 2014 par un groupe d’inspecteurs du gouvernement central, qui ont dénoncé « une prévalence des statistiques frauduleuses ».

Selon une enquête de la cour des comptes, un district avait même fait état en 2013 de revenus gouvernementaux dépassant la réalité de 127%. Suite aux critiques de Beijing, les autorités locales ont remit à jour leurs données. Au premier trimestre 2016, le Liaoning est devenu la première province à déclarer une croissance négative.

En décembre dernier, le Bureau d’Etat des statistiques a admit que certains chiffres locaux n’étaient pas fiables : « un certain nombre de cas concernant la falsification de statistiques ont fait l’objet d’une enquête et ont été traités », a indiqué le directeur du bureau, Ning Jizhe, qui promet une « tolérance zéro » envers les fraudeurs.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :