Sélectionner une page

Hong Kong,RÉGIONS SPÉCIALES

Beijing demande à Washington de ne pas interférer à Hong Kong

Le gouvernement chinois a demandé le 29 avril aux Etats-Unis de respecter la souveraineté de la Chine et de cesser de s’ingérer dans les affaires de Hong Kong.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Geng Shuang, a répondu aux propos d’un porte-parole du département d’Etat des Etats-Unis. Ce dernier a fait part de « sa déception » concernant la décision du gouvernement hongkongais d’inculper et d’emprisonner plusieurs organisateurs du mouvement illégal « Occupy Central ».

Il a également indiqué que les Etats-Unis suivaient de près les amendements proposés au Décret des délinquants fugitifs de la RAS de Hong Kong. « La Chine est très mécontente des propos du porte-parole du département d’Etat des Etats-Unis défiant les faits et la loi et s’y oppose fermement« , a indiqué Geng Shuang lors d’un point de presse.

A lire aussi : Des leaders du mouvement des parapluies devant la justice

« Le mouvement illégal ‘Occupy Central’ a causé de dégâts importants à l’Etat de droit de Hong Kong, à l’ordre social et à la vie des Hongkongais« , a expliqué le porte-parole. « Traduire les actes criminels en justice selon la loi, en tant que composant nécessaire au maintien de l’Etat de droit, est largement soutenu par la société de Hong Kong » a ajouté ce dernier.

« Les amendements aux lois dont le Décret représentent des mesures nécessaires prises par Hong Kong pour coopérer avec d’autres régions et pays dans le transfert des fugitifs« , a-t-il poursuivi, ajoutant que « ces actes visaient également à lutter conjointement contre les crimes et à défendre l’Etat de droit, afin d’éviter que Hong Kong ne devienne un paradis du crime« .

Pour Geng Shuang, les propos « arbitraires » du département d’Etat des Etats-Unis et ses accusations sont une « interférence brutale » dans les affaires intérieures de la Chine et de la RAS de Hong Kong.

« Nous demandons aux Etats-Unis de respecter la souveraineté et l’Etat de droit de Hong Kong, ainsi que l »indépendance judiciaire’ proclamée maintes fois par la partie américaine, et de cesser de se mêler des affaires de Hong Kong de quelque manière que ce soit », a souligné le porte-parole chinois.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire