Entrant dans sa 15e année d’existence, le bloc des marchés émergents des BRICS, qui regroupe le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, a une fois de plus démontré que les États membres sont toujours capables de se réunir pour construire un nouveau consensus en vue d’une coopération plus dynamique.

Sous le thème «Coopération intra-BRICS pour la continuité, la consolidation et le consensus», le 13e sommet, qui s’est tenu par connexion vidéo, intervient à un moment où le monde est confronté à une pandémie, à une reprise économique mondiale de plus en plus inégale, ainsi qu’à un torrent de défis non conventionnels croissants en matière de sécurité mondiale.

La Chine, qui n’a cessé de donner de l’élan à la coopération entre les BRICS et qui prendra la présidence du groupe en 2022, a donné un bon exemple de coopération internationale en matière de vaccins lors du sommet de jeudi en annonçant qu’elle ferait don de 100 millions de vaccins contre la COVID-19 supplémentaires aux pays en développement.

LES BRICS LUTTERONT CONTRE LA PANDÉMIE

Face à la pandémie, les BRICS ont activement maintenu l’échange d’informations et une certaine coopération. Le président chinois Xi Jinping, qui a assisté et prononcé un discours au sommet des BRICS pour la neuvième année consécutive, a souligné l’importance de la coopération en matière de vaccins.

Notant que la Chine a promis de fournir 2 milliards de doses de vaccin contre la COVID-19 au monde entier tout au long de cette année et d’offrir 100 millions de dollars à COVAX, Xi a appelé les membres des BRICS à contribuer à la promotion d’une distribution juste et équitable des vaccins dans le monde.

Depuis que Xi Jinping a annoncé, lors de la 73e session de l’Assemblée mondiale de la santé en mai dernier, que les vaccins chinois contre la COVID-19 étaient considérés comme un bien public, le pays a livré environ 800 millions de doses de vaccin à plus de 100 nations au mois d’août. Il s’agit principalement de pays en développement, selon les données du ministère chinois des affaires étrangères.

Il a également souligné la coopération pratique dans la recherche et le développement conjoints de vaccins, la production conjointe et la reconnaissance mutuelle des vaccins contre la COVID-19, ainsi que le lancement en ligne du Centre de recherche et de développement de vaccins des BRICS dès que possible.

En mai, la Chine a annoncé la création d’un centre national dans le cadre du développement de ce centre. En stimulant la R&D sur les vaccins parmi les BRICS, le centre renforce la coopération sur la R&D et l’essai des vaccins, la construction d’usines et la coopération sur la production, l’autorisation et la reconnaissance des vaccins parmi les cinq pays.

LES BRICS FAVORISENT UN DÉVELOPPEMENT COMMUN DE L’ÉCONOMIE

La coopération économique et commerciale est l’un des thèmes majeurs pour les BRICS. Selon le ministère chinois du Commerce, les BRICS représentent 42 % de la population mondiale, 24% de l’économie mondiale, 18 % du commerce mondial des biens, 13 % du commerce mondial des services et 25 % des investissements étrangers mondiaux.

À cet égard, la Chine a proposé d’accueillir une réunion des BRICS sur le changement climatique et un forum des BRICS sur le big data pour le développement durable.

Xi Jinping a également souligné l’importance de la Nouvelle banque de développement et du centre d’innovation du partenariat des BRICS sur la nouvelle révolution industrielle.

Ce centre a été lancé à Xiamen en décembre de l’année dernière. Lors de la cérémonie d’inauguration du centre mardi, 28 projets représentant un investissement total de plus de 13,4 milliards de yuans (1,8  milliards d’euros) ont été signés par des entreprises des BRICS.

LES BRICS DÉFENDENT UN VÉRITABLE MULTILATÉRALISME, LA JUSTICE ET L’EQUITE

La paix et la stabilité régionales, la biosécurité, la lutte contre le terrorisme et la cybersécurité ont également été les mots clés de la coopération entre les BRICS au cours des dernières années.

«Nous devons faire bon usage des mécanismes des BRICS tels que la réunion des ministres des affaires étrangères et la réunion des hauts représentants pour la sécurité, mieux coordonner notre position sur les grandes questions internationales et régionales et faire entendre une voix collective encore plus importante des pays des BRICS», a déclaré Xi Jinping lors du sommet.

Lors de la réunion des conseillers en sécurité nationale des BRICS qui s’est tenue le mois dernier, les pays membres sont parvenus à un plan d’action contre le terrorisme et, en juillet, ils ont convenu de contribuer davantage à la lutte internationale contre le terrorisme lors de la 6e réunion virtuelle du groupe de travail des BRICS sur la réponse au terrorisme.

Une déclaration a été adoptée lors de cette réunion, réitérant l’engagement des BRICS à renforcer la coopération dans les domaines de la politique et de la sécurité, de l’économie et des finances, ainsi que des échanges culturels et entre les peuples.