Plus d’un milliard de personnes en Chine avaient achevé leur vaccination contre la COVID-19 mercredi, selon les chiffres officiels.

«Un total de 2,16 milliards d’injections vaccinales ont été administrées», a indiqué Mi Feng, porte-parole de la Commission nationale de la santé, lors d’une conférence de presse du groupe de travail interdépartemental pour la réponse à la COVID-19 du Conseil des Affaires d’Etat.

Le premier pays touché par la pandémie a également été le premier à s’en sortir dès le printemps 2020, après l’adoption de mesures radicales, notamment la détection généralisée et la quasi-fermeture de ses frontières.

La Chine fait encore face sporadiquement à des regains épidémiques limités, comme ces derniers jours dans la province du Fujian (est), avec une cinquantaine de cas détecté chaque jour. Le nombre officiel de morts du Covid-19 reste fixé à 4636.

La Chine a commencé dès la fin de l’an dernier à vacciner sa population principalement à l’aide de deux vaccins distribués en deux doses par les laboratoires Sinovac et Sinopharm. Leur taux d’efficacité fait l’objet d’interrogations, notamment face aux souches plus résistantes comme le variant Delta. La Chine n’a pour l’heure pas autorisé la commercialisation de vaccins étrangers sur son sol.

Selon le bilan de la Commission nationale de la santé (CNS) a indiqué que plus de 95 millions de Chinois âgés de 12 à 17 ans avaient été vaccinés contre la COVID-19.

«Plus de 170 millions de doses ont été administrées à cette tranche d’âge», a indiqué Lei Zhenglong, un responsable de la CNS chargé du contrôle de l’épidémie, lors d’une conférence de presse organisée par le mécanisme interdépartemental du Conseil des Affaires d’Etat pour la réponse à la COVID-19.

Plus de 200 millions de personnes âgées de 60 ans ou plus ont également été vaccinées contre le coronavirus, avec un total de 390 millions de doses administrées, a-t-il ajouté.

D’ailleurs, la municipalité chinoise de Chongqing (sud-ouest) «administrera des vaccins contre la COVID-19 aux étrangers âgés de 12 à 17 ans à partir de samedi sur la base du volontariat», selon le Bureau des affaires étrangères de Chongqing.

Les citoyens étrangers qui sont couverts par le programme local d’assurance maladie bénéficieront de la même politique que les Chinois assurés, et ceux qui ne sont pas couverts devront payer 100 yuans (environ 15,5 dollars) par dose.

Les vaccins sont des vaccins inactivés contre la COVID-19 développés en Chine, et une ou deux doses au total peuvent être nécessaires selon les vaccins.

Les personnes éligibles peuvent réserver pour se faire vacciner via les comptes publics WeChat ou par téléphone, et doivent présenter leur passeport ou d’autres documents d’identification sur les sites désignés.