Le ministre camerounais des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo’o, a annoncé la réception par son pays d’équipements météorologiques d’une valeur d’un peu plus d’1milliard de francs Cfa, offerts par la Chine.

Destinés à équiper 23 stations météorologiques à travers le pays, ces équipements mis à disposition par le gouvernement chinois viennent renforcer le dispositif local en la matière, déjà constitué de 20 stations automatisées.

Ce matériel va surtout contribuer à renforcer le système national d’information sur le climat. En effet, le pays fait au changement climatique et son impact négatif sur les populations et l’économie du pays. Avec ces nouveaux équipements, le pays ne dispose pas d’un système d’informations météorologiques sûres.

« Il devient difficile d’avoir une production agricole importante, d’assister la sécurité des services de transport et de prévenir les catastrophes naturelles », a souligné Edgard Alain Mebe Ngo’o. Pourtant, lors d’un point presse. Pour ce dernier, l’observation des paramètres météorologiques est à la base du système de collecte, de traitement et de transmission des informations relatives au temps et au climat.

Il est évident pour le ministre que ce don est un nouveau gage de la coopération entre le Cameroun et la Chine. Edgard Alain Mebe Ngo’o a chaleureusement remercié Wei Wenhua, ambassadeur de Chine au Cameroun.

Ce don de la Chine contribuera au Programme d’adaptation aux changements climatiques, mis en place par le gouvernement camerounais afin de pouvoir favoriser la production de données utiles sur les variations climatiques.