Sélectionner une page

Amériques,Etats-Unis,MONDE

Chine vs Etats-Unis : l’échéance du 1er mars bientôt levée ?

Le président américain, Donald Trump, a déclaré le 19 février que les discussions commerciales en cours avec la Chine se passaient bien, laissant entendre qu’il pourrait prolonger le délai donné aux négociateurs.

Ce n’est pas la première fois que le président américain propose de repousser l’échéance, mais ce 19 février, il a expliqué que la date limite du 1er mars n’était pas « magique« .

En effet, l’administration Trump menace, en l’absence d’accord d’ici au 1er mars à minuit, de taxer de 10% à 25% les droits de douane sur 200 milliards de dollars (175 milliards d’euros environ) de produits chinois importés sur le marché américain.

Les négociations entre les Etats-Unis et la Chine ont repris à Washington, et « ce sont des discussions très compliquées. Elles se passent très bien », a assuré Donald Trump à la presse dans le Bureau ovale à la Maison blanche. « Je ne peux rien vous dire de précis sur le calendrier mais la date n’est pas une date magique. Il peut se passer beaucoup de choses », a ajouté ce dernier.

« Je peux seulement dire que les discussions avec la Chine se passent très, très bien », a-t-il commenté aux journalistes. Le président américain a ajouté que l’augmentation des droits de douane américains était l’enjeu clé des discussions.

« Je sais que la Chine aimerait que cela ne se fasse pas, donc je pense qu’ils essaient d’avancer vite pour que cela n’arrive pas », a-t-il dit. De son côté, l’agence de presse Bloomberg a révélé que Washington cherchait à obtenir de Beijing la promesse qu’elle ne dévaluerait pas sa monnaie, le yuan.

Les négociations entre des représentants des deux pays entamées à Washington le 19 février portent sur la manière d’intégrer la question des devises dans un possible accord commercial bilatéral, d’après Bloomberg, en citant plusieurs sources non identifiées impliquées dans les discussions ou informées de leur tenue.

Le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, avait souligné à l’agence britannique de presse Reuters en octobre 2018 que la question des devises devait faire partie des sujets évoqués lors des négociations avec la Chine.

Il avait d’ailleurs assuré que plusieurs dirigeants chinois lui avaient indiqué qu’une nouvelle dépréciation du yuan n’était pas dans leur intérêt. Selon Bloomberg, la demande américaine sur le yuan vise à freiner la les autorités qui souhaiteraient dévaluer la monnaie pour compenser l’impact d’un relèvement des droits de douane américains.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire