Le cinquième Festival des arts arabes, qui a débuté le 19 décembre à Jingdezhen, dans la province du Jiangxi (est de la Chine), a permis d’approfondir les échanges culturels entre la Chine et les pays arabes.

Le Festival des arts arabes est une activité culturelle importante dans le cadre du Forum de coopération sino-arabe. Depuis 2006, il a lieu tous les quatre ans en Chine, ont indiqué les organisateurs dans leur communiqué de presse.

L’événement de cette année, organisé conjointement par le ministère chinois de la Culture et du Tourisme, le ministère des Affaires étrangères, le gouvernement populaire de la province du Jiangxi et le secrétariat de la Ligue arabe, comprend plusieurs activités telles qu’un forum culturel industriel, des spectacles, une exposition d’œuvres d’artistes arabes et chinois et une exposition de création céramique.

Les 233 œuvres qui se sont distinguées lors du concours de design créatif en céramique (droit d’auteur), en racontant l’histoire et la culture de la Chine et des États arabes, montrent les réalisations de l’amitié sino-arabe.

Des expositions organisées à Jingdezhen, également connue comme la « capitale chinoise de la porcelaine », contribuent également aux échanges sino-arabes.

L’exposition de porcelaines chinoises anciennes destinées à l’exportation, organisée au Musée de la céramique de Chine de Jingdezhen, présente quelque 500 pièces pour offrir aux visiteurs un aperçu du commerce international de porcelaine de la Chine ancienne et révéler les histoires des échanges culturels le long des routes de l’ancienne Route de la soie.

Le musée du four impérial de Jingdezhen présente également 94 ensembles d’objets, dont beaucoup sont liés à la culture arabe. Par exemple, un lot de pièces de porcelaine bleue et blanche avec des motifs écrits en arabe et en persan est le témoin par excellence des échanges entre la civilisation arabe et la civilisation chinoise.

Depuis 2009, plus de 170 artistes de 22 pays arabes sont venus en Chine pour chercher l’inspiration. Certains d’entre eux ont transformé ce qu’ils ont vécu en Chine en œuvres artistiques, comme le montrent les 80 peintures, 20 sculptures et 20 œuvres en céramique rassemblées dans une galerie d’art de Jingdezhen Taoxichuan.

Alors que la Chine et les États arabes s’efforcent de renforcer leur coopération et de promouvoir leur partenariat stratégique, la coopération entre la Chine et les États arabes devrait porter ses fruits dans les années à venir.