Les autorités de Hong Kong offriront des tests de coronavirus gratuits aux résidents, a déclaré ce 7 août la cheffe de l’exécutif, Carrie Lam, alors que le territoire tente de contenir une résurgence du Covid-19.

Carrie Lam, cheffe de l’exécutif de Hong Kong

Pour la première fois, le gouvernement mettra en place des tests à l’échelle de la ville d’ici deux semaines au plus tôt, a expliqué Carrie Lam. Cette annonce intervient alors qu’une équipe médicale, venue de Chine continentale, est arrivée en soutien à Hong Kong.

Cette équipe de responsables de la santé est venue effectuer des tests généralisés du Covid-19. C’est la première fois que des responsables de la santé continentale aident Hong Kong dans sa bataille pour contrôler le coronavirus.

« La situation à Hong Kong est toujours critique, le nombre de cas reste élevé », a déclaré Carrie Lam lors d’une conférence de presse. Cette dernière était assise devant un grand écran numérique sur lequel était écrit « Combattre le virus avec le soutien total du gouvernement central ».

Carrie Lam a déclaré avoir demandé à la Chine à la fin du mois de juillet une aide pour augmenter les capacités et les installations de test de virus de Hong Kong. Elle a également cherché à dissiper les craintes de certaines personnes selon lesquelles la Chine pourrait utiliser cette situation pour collecter des échantillons d’ADN à des fins de surveillance.

« C’est une fausse accusation et un frottis de dire que des échantillons d’ADN de citoyens de Hong Kong seraient envoyés sur le continent », a déclaré Carrie Lam, ajoutant que tous les échantillons seraient détruits après les tests.

Hong Kong a connu une forte augmentation de cas de coronavirus transmis localement dès le début du mois de juillet et a introduit une série de mesures de restrictions, notamment en limitant les rassemblements à deux personnes et en rendant le port de masques obligatoire dans tous les espaces publics extérieurs.

Depuis janvier, environ 3 900 personnes ont été infectées à Hong Kong, dont 46 sont décédées. Hong Kong a signalé ce 7 août 89 nouveaux cas de coronavirus, dont 81 ont été transmis localement.