« Cyrano, Confucius, et moi – Une chinoise à Paris »

par | Déc 17, 2020 | CULTURE, Livres

La Maison d’édition l’Archipel va publier en janvier 2021 le récit personnel de Chunyan Li, dans un ouvrage plus intime que son premier ouvrage « Réussir sur le marché chinois ».

Cette dernière, dans son livre « Cyrano, Confucius, et moi – Une chinoise à Paris », se consacre à son parcours et son intégration en France, avec tous les clichés (dans les 2 sens) que cela comporte, au niveau personnel ainsi que dans le monde du travail.

L’auteure souhaite offrir un pont entre les cultures française et chinoise, d’autant plus à l’heure où l’image de la Chine a été plus qu’écornée avec la pandémie, a noté le communiqué de l’éditeur.

Née à Tongzhou, dans la province du Jiangsu, en 1979, Chunyan Li est diplômée de l’université de Beijing et de HEC Paris, elle vit en France depuis 2003.

Elle voyage régulièrement entre la Chine et la France, lui permettant de voir les changements et différences entre les deux pays. En novembre 2014, elle fonde Feida Consulting, société qui aide les dirigeants d’entreprise à définir leur stratégie et à accroître leurs performances entre la Chine et la France/Europe.

Auteure de « Réussir sur le marché chinois : cent dirigeants révèlent les secrets du casse-tête chinois » (Eyrolles, 2014), Chunyan Li est conférencière, a tenu la chronique « Vu de Chine » dans La Tribune, et publie souvent des articles dans la presse française.

L’ouveage retrace ainsi sa vie. Issue d’une famille modeste d’un village du Sud de la Chine. Chunyan Li (« Hirondelle de printemps ») lit les classiques français et désire dès son plus jeune âge découvrir le monde.

Admise à 18 ans à la prestigieuse université de Beijing, à des milliers de kilomètres de son village natal, elle se lance six ans plus tard dans une nouvelle aventure : admise à HEC, elle gagne la France, le pays «romantique» par excellence aux yeux des Chinois.

Dès son arrivée à Paris, «Hirondelle de printemps» se heurte aux quiproquos, différences culturelles et préjugés sur la Chine et les Chinois. Elle vit des expériences étonnantes, souvent inattendues, tombe amoureuse…

Plus forte après chaque histoire, celle qui est devenue une «Parisienne chinoise » maîtrise désormais les codes occidentaux sans avoir jamais renié ses racines.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :