mercredi, juin 19

Découverte d’objets en bronze vieux de 5.000 ans au Xinjiang

Des archéologues ont découvert les restes d’un objet en bronze datant de plus de 5.000 ans sur un site situé dans la région autonome du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine.

L’objet en bronze, trouvé sur le site de Tongtiandong, est considéré comme le plus ancien de ce type jamais mis au jour dans le Xinjiang, a déclaré Yu Jianjun, chef de l’équipe du projet de fouille, de l’Institut régional du patrimoine et de l’archéologie.

Ce dernier a émis l’hypothèse qu’il s’agissait d’un objet décoratif, qui est d’une grande importance pour l’étude de la métallurgie dans la prairie eurasienne.

Découvert en 2014, le site de Tongtiandong se compose de trois grottes principales et de plusieurs autres plus petites. Il s’agit du premier site de grottes du paléolithique découvert dans le Xinjiang.

Les fouilles du site de la grotte de Tongtiandong ont été effectuées de 2016 à 2017 dans le comté de Jeminay. L’Institut régional autonome ouïghour des reliques culturelles et d’archéologie du Xinjiang ainsi que l’École d’archéologie et de muséologie de l’Université de Pékin coopèrent à ce projet.

La zone de fouille a atteint 65m². Le dépôt culturel intermédiaire entre le Paléolithique moyen et supérieur datant d’il y a 45 000 ans a été découvert, contenait les outils en pierre mis au jour, les articles en bronze et en fer avec des spécimens et des fossiles totalisant jusqu’à 2000 pièces.

Selon les fouilles, le site de la grotte de Tongtiandong est le premier site de grotte paléolithique jamais trouvé au Xinjiang. Pendant ce temps, il a également fourni les sections stratigraphiques continues de la couche culturelle du Paléolithique – Chalcolithique – Âge du bronze – Début de l’âge du fer.

Depuis 2016, les archéologues ont mis au jour sur ce site environ 2.600 objets et restes de céréales et de plantes, ainsi que près de 10.000 fossiles d’animaux. Le site de Tongtiandong a été sélectionné comme l’une des dix plus importantes découvertes archéologiques de la Chine en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *