Dissimulée depuis des milliers d’années, sous la végétation du Guizhou, une statue de Bouddha, haute de 50 mètres de haut, fait son apparition.

Mise à jour par la déforestation, cette statue cachée dans les montagnes de Guiyang (Guizhou) date de plusieurs milliers d’années. Elle bat de 4 mètres le record du Bouddha de Leshan, dans le Sichuan, considéré avant cette découverte comme le plus grand Bouddha sculpté dans la roche.

Sa tête est orientée vers l’ouest, elle mesure à elle seule 16 mètres. Selon les médias, la tête a été sculptée dans un rocher unique tandis que le reste de son buste fait corps avec le reste de la montagne.

Selon la légende, le maître Hai Nang et son disciple Hai Tung, sous la dynastie des Tang, ont érigé deux grandes statues de Bouddha à même la montagne pour préserver leurs œuvres des catastrophes naturelles.

Hai Tung partit en direction de Leshan, alors que  Hai Nang resta dans le Guizhou. Ce dernier est mort avant d’avoir terminer son travail, laissant le Bouddha derrière la végétation ces derniers siècles.