D’après certains médias, des importateurs chinois ont instamment demandé à leur gouvernement d’annuler les droits de douane punitifs sur des produits agricoles américains importés.

Cette demande intervient quelques semaines après la trève dans leur guerre commerciale décidé par les présidents chinois Xi Jinping et américain Donald Trump, en marge du G20 au Japon.

Les importateurs n’ont pas été identifiés, mais il ont déposé une demande auprès d’une organisation gouvernementale de supervision des droits de douane pour demander la levée des tarifs punitifs.

Ces importateurs ont agi «en accord avec les besoins du marché intérieur», assurent les médias, sans donner plus de détails, notamment sur les produits qui pourraient être précisément concernés.

Cette annonce serait un geste positif envers les Etats-Unis, qui ont retiré début juillet 2019 retiré 110 produits chinois de leur liste d’articles visés par les droits de douane punitifs.

Les deux premières puissances économiques mondiales ont instauré des droits de douane punitifs croisés touchant plus de 360 milliards de dollars (316,8 mds €) d’échanges commerciaux annuels.

Cette surtaxe a eu un impact négatif sur l’activité des deux pays. Face à l’ampleur de la situation, les présidents américain Donald Trump et chinois Xi Jinping ont annoncé une relance des négociations en marge du sommet du G20 au Japon fin juin.

A la suite du sommet d’Osaka, Donald Trump avait également annoncé qu’en contre-partie de la suspension de l’augmentation prévue des droits de douane sur 300 milliards de dollars (264 mds €) d’importations chinoises.

La Chine, de son côté, avait assurer d’acheter un «montant incroyable de nourriture et produits agricoles» américains. Il y a une dizaine de jour, «la Chine n’a pas tenu parole, elle n’a pas acheté les produits agricoles de nos super Fermiers comme elle s’était engagée à le faire», avait écrit Donald Trump sur Twitter. Il a toutefois tempéré : «j’espère qu’elle le fera bientôt».