Le gouvernement a placé 6.819 villages traditionnels sous protection nationale, créant ainsi le plus grand groupe de protection du patrimoine des civilisations agricoles.

Cette annonce a été faite en marge d’une conférence de l’UNESCO organisée dans la province du Sichuan, sur l’avenir des villages et bourgs historiques.

Des responsables du ministère du Logement et du Développement urbain et rural ont indiqué que la Chine avait commencé à appliquer le projet de protection des villages traditionnels en 2012 pour sélectionner les villages historiques à travers cinq enquêtes nationales.

Selon eux, 533.000 villages administratifs et 2,45 millions de villages naturels sont présents dans l’Empire du milieu, parmi lesquels des villages traditionnels.

Ces villages et bourgs « préservent la mémoire historique de la nation chinoise, la sagesse chinoise dans la production et la vie, l’essence de la culture et de l’art chinois ». Pour les autorités, ce sont des « perles ».

Légende d’image de Une : Reconstitution hypothétique du village de Jiangzhai-région de Banpo Yangshao, NMOC à Pékin