Le 16 octobre, un sommet intitulé « Développer la biomédecine dans la région de la grande baie : Opportunités et Défis » s’est tenu à Shenzhen, en Chine.

Des dirigeants et des experts de haut niveau issus du gouvernement, de l’industrie, du monde universitaire et des services médicaux se sont réunis pour explorer les possibilités et les défis du développement de l’industrie biomédicale dans la région de la grande baie de Guangdong-Hong Kong-Macao dans le climat économique et international actuel.

Ce sommet était organisé par le bureau du National Brand Project de l’agence de presse Xinhua, co-organisé par China News Development Shenzhen, CFBond.com et Cheerland Biologics, sponsorisé par Shenzhen Investment Holdings Capital, avec le soutien du comité de gestion du nouveau district de Shenzhen Dapeng.

Li Bin, directeur adjoint de la Commission nationale de la santé (NHC) et membre du conseil de direction du parti de la NHC, était à la tête de la délégation des responsables gouvernementaux participant au sommet.

Ce dernier a salué l’approvisionnement centralisé en volume des produits pharmaceutiques consommables, une politique majeure des efforts de réforme des médicaments du Comité central du CPC à partir de 2020. Grâce à cette nouvelle politique, les capacités de R&D et d’innovation de la Chine en matière de nouveaux médicaments, ainsi que l’assurance qualité, la capacité d’approvisionnement et l’utilisation clinique ont toutes été remarquablement améliorées.

De son côté, Gong Xixiang, membre du conseil de gestion du parti et secrétaire général de l’agence de presse Xinhua, a souligné que Shenzhen, qui est l’une des villes moteurs de la grande région de la baie de Guangdong-Hong Kong-Macao, aspire à devenir un leader et un centre d’innovation dans le domaine de la biomédecine.

Pour Xu Jianping, directeur du département de l’ouverture régionale de la Commission nationale du développement et de la réforme, la région de la Grande Baie doit jouer un rôle de premier plan dans le développement de la Route de la soie de la santé, au profit de la Chine et des autres pays concernés.

Quand à Liu Ruyin, fondateur et président de Cheerland Biologics, il a déclaré que Cheerland, dont le siège est à Shenzhen, s’efforce de devenir un leader régional et national dans le domaine des biotechnologies. Elle a constitué une équipe de gestion de classe mondiale composée de cadres internationaux, dirigée par Michael Garvey, président et directeur général de l’Office.

Cheerland a également mis en place un écosystème biomédical composé de laboratoires de diagnostic basés sur le séquençage de gènes, d’une plateforme de développement de médicaments et de pipelines, de services médicaux, et maintenant de CDMO (organisation de développement et de fabrication sous contrat).

Cheerland est en train de construire la première base de produits biologiques à grande échelle CDMO (Bio-CDMO) en Chine, visant à fournir des services Bio-CDMO standard, à faible coût et à l’échelle commerciale aux clients mondiaux de la biotechnologie. La cérémonie de lancement mondial de Cheerland Bio-CDMO et la cérémonie de signature d’un contrat de service ont eu lieu lors du sommet.

Un panel composé d’académiciens et de leaders de l’industrie a discuté de la manière dont la Grande Baie peut promouvoir un développement de haute qualité de l’industrie biomédicale dans le climat économique et géopolitique actuel.