samedi, mai 18

Dialogue maintenu avec le Vatican

D’après le site d’actualité religieuse, La Croix, le pape François s’était félicité des « bons rapports » entre Rome et Beijing, assurant son « optimiste » pour la suite des négociations. De son côté, le ministère des affaires étrangères a réitéré sa volonté d’améliorer ses relations avec le Vatican et de continuer à mettre en place « un dialogue constructif », note le journal.

Interrogé par l’agence espagnole EFE et repris par La Croix, le Pape a estimé que « les choses qui vont lentement vont toujours bien », rappelant sa « plus haute estime » envers le peuple chinois.

Le ministère chinois a assuré que le gouvernement « a toujours été sincère dans son intention d’améliorer les relations sino-vaticanes et a fait des efforts infatigables en ce sens », ajoutant que les « les canaux de dialogue entre les deux parties sont clairs et effectifs ».

De son côté, la République de Chine s’est entretenue le 7 septembre, avec le Saint-Siège sur les relations « bonnes et durables » entre les deux parties, a déclaré à Rome le vice-président Chen Chien-jen. Cette annonce intervient alors que le Vatican et Beijing ont intensifié leurs échanges.

Pour le vice-président de la République, sa visite au Saint-Siège a contribué à « réaffirmer le partenariat entre Taiwan et le Vatican, un Etat avec lequel Taiwan partage des valeurs communes », souligne le communiqué de la présidence taïwannaise.

Chen Chien-jen a indiqué que la relation entre le Saint-Siège et Beijing ont été évoqué avec le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège, qui a indiqué que « le dialogue avec Beijing portait essentiellement sur des questions pastorales et d’évangélisation ».

La présidence a précisé que les relations diplomatiques établies entre Taipei et le Vatican, date de 1942. Cependant, lors de la perte de son siège à l’Organisation des Nations unies en 1971 au profit de la République Populaire de Chine, le Saint-Siège a rappelé son ambassadeur, « tout en conservant une relation officielle avec Taipei, y est depuis représenté par un chargé d’affaires ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *