dimanche, mars 24

Didi va étendre ses services en Chine après la fin de l’enquête des régulateurs

Didi Global prévoit d’étendre ses services et de proposer davantage de subventions aux passagers et aux conducteurs, a déclaré la société chinoise de covoiturage, cherchant à consolider ses activités en Chine après la fin d’une enquête réglementaire.

Didi travaillera avec des partenaires de l’industrie pour proposer plus de services et couvrir plus de villes, a-t-elle indiqué dans un communiqué, et citant un discours prononcé lors d’un événement dans la ville côtière de Fuzhou.

« Actuellement, les voyages et la consommation se redressent rapidement dans toute la Chine. Le nombre de commandes de covoiturage en ligne est en constante augmentation« , a indiqué le communiqué.

Didi a été la cible de plusieurs mesures administratives menées par la Chine contre le secteur technologique, qui a débuté en 2021 et s’est atténuée au cours des derniers mois. Les régulateurs chinois ont interdit à Didi d’accueillir de nouveaux utilisateurs. De plus, son application a été retirée des magasins d’applications de la mi-2021 jusqu’au mois de janvier 2023.

Didi, lancée à Pékin en 2012 et soutenue par des investisseurs de premier plan tels qu’Alibaba, Tencent et SoftBank Group, a dû faire face aux régulateurs de la Cyberspace Administration of China lorsqu’elle s’est empressée, en 2021, de s’introduire en bourse aux États-Unis contre l’avis de l’administration, selon des sources interrogées par l’agence de presse, Reuters.

En janvier, Didi a déclaré dans un communiqué avoir reçu l’autorisation des régulateurs nationaux pour reprendre l’enregistrement de nouveaux utilisateurs pour son application principale de covoiturage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *