lundi, février 19

Étiquette : Tencent

Les magasins d’applications mobiles appliquent les nouvelles mesures de surveillance des applications en Chine
High Tech, SCI/TECH

Les magasins d’applications mobiles appliquent les nouvelles mesures de surveillance des applications en Chine

Les magasins d'applications mobiles en Chine gérés par Tencent Holdings, Xiaomi et d'autres ont commencé à interdire aux éditeurs d'applications de lancer de nouvelles applications s'ils ne fournissent pas toutes les informations requises par les autorités, selon des documents consultés par l'agence de presse, Reuters. Cette décision est conforme aux nouvelles règles introduites en août par la Chine, qui renforce la surveillance des applications mobiles dans le pays. Ces règles suscitent la consternation dans le secteur, qui craint que la publication d'applications en Chine ne devienne très difficile et que de nombreuses applications ne doivent être supprimées. Les nouvelles règles donnent aux magasins d'applications en Chine jusqu'à la fin du mois d'août pour mettre en place leur...
Des géants chinois de la tech mis à l’amende
High Tech, SCI/TECH

Des géants chinois de la tech mis à l’amende

En 2021, Didi, le «Uber chinois» avait été condamné par le régulateur à une amende d'environ 1,2 milliard d'euros. Le régulateur a condamné le 7 juillet en Chine à de lourdes amendes pour infractions les géants du numérique Tencent et Ant Group, ayant chacun un populaire système de paiement. Les autorités ont mal que deux groupes privés, qui dominent largement en Chine les systèmes de paiement, puissent avoir un tel poids dans le système financier, et ne soient pas soumis à la réglementation bancaire. Ant Group est le propriétaire d'Alipay, un système de paiement par téléphone incontournable en Chine, où l'argent liquide est désormais très peu utilisé. L'entreprise propose également des services financiers. Son principal concurrent est WeChat Pay, détenu par le géant de l'inter...
Les marques chinoises font partie des plus influentes du monde
Business News, ECONOMIE

Les marques chinoises font partie des plus influentes du monde

Selon le classement Kantar BrandZ 2023 des marques les plus influentes au monde, certaines marques chinoises ont fait preuve d'un certain dynamisme cette année, renforçant leur réputation mondiale. Les marques concernées, entre autre, le géant de la technologie Tencent, la société de spiritueux Moutai, l'application TikTok qui partage de courtes vidéos, le site Shein spécialisé dans le commerce international en ligne, et le fabriquant d'eau en bouteille Nongfu Spring. Tencent reste dans le top 10 mondial, suivi de près par Alibaba et la société Moutai, respectivement à la 14e et 18e place. Shein et Nongfu Spring figurent pour la première fois dans ce classement, se hissant à la 70e et 81e place. En 59e position se trouve Haier, qui continue de construire un nouveau paradigme d'ima...
Didi va étendre ses services en Chine après la fin de l’enquête des régulateurs
ECONOMIE

Didi va étendre ses services en Chine après la fin de l’enquête des régulateurs

Didi Global prévoit d'étendre ses services et de proposer davantage de subventions aux passagers et aux conducteurs, a déclaré la société chinoise de covoiturage, cherchant à consolider ses activités en Chine après la fin d'une enquête réglementaire. Didi travaillera avec des partenaires de l'industrie pour proposer plus de services et couvrir plus de villes, a-t-elle indiqué dans un communiqué, et citant un discours prononcé lors d'un événement dans la ville côtière de Fuzhou. "Actuellement, les voyages et la consommation se redressent rapidement dans toute la Chine. Le nombre de commandes de covoiturage en ligne est en constante augmentation", a indiqué le communiqué. Didi a été la cible de plusieurs mesures administratives menées par la Chine contre le secteur technologique, qu...
Le chinois Tencent licencie de nouveau
Business News, ECONOMIE

Le chinois Tencent licencie de nouveau

Le géant chinois de la technologie Tencent Holdings a entamé une nouvelle série de licenciements dans trois des six divisions commerciales du groupe, selon quatre sources proches du dossier. Les sources ont déclaré à l'agence de presse Xinhua que les licenciements touchent les activités de streaming vidéo (PCG), de jeux vidéo (IEG) et de stockage cloud (CSIG). Les deux autres sources ont précisé que des membres du personnel des activités de jeux avaient été informés la semaine dernière de leur licenciement. Tencent s'est refusé à tout commentaire et l'agence de presse Reuters n'a pas été en mesure d'établir l'ampleur des licenciements. Cependant, la société basée à Shenzhen avait déjà procédé à des suppressions de postes au début de l'année, tout comme Alibaba Group et de plus petite...
Tencent envisage de céder sa participation dans Meituan
Business News, ECONOMIE

Tencent envisage de céder sa participation dans Meituan

Le géant technologique chinois Tencent Holdings souhaite céder la totalité ou une grande partie de sa participation d'environ 23,6 milliards d'euros dans le groupe de livraisons de repas Meituan, afin d'apaiser les autorités chinoises et de monétiser un investissement vieux de huit ans, ont rapporté quatre personnes proches du dossier. La société Tencent a rencontré ses conseillers financiers au cours des derniers mois sur ce projet de vente, ont déclaré trois de ces sources à l'agence de presse Reuters. Tencent est entré au capital de Meituan en 2014 et détient 17%. Lors de la fusion entre ce dernier et Dianping dans lequel le propriétaire de l'application WeChat était actionnaire. Sur la base de la capitalisation boursière de Meituan en date du 22 août, la participation de Tence...
Les bénéfices de Tencent impactés par les restrictions sur les jeux vidéos et la crise sanitaire
Business News, ECONOMIE

Les bénéfices de Tencent impactés par les restrictions sur les jeux vidéos et la crise sanitaire

Tencent Holdings a fait état le 18 août d'un bénéfice trimestriel en dessous des attentes et, pour la première fois, d'une baisse de son chiffre d'affaires sur un an. Ces résultats découlent des mesures gouvernementales prises sur les jeux vidéos, la crise sanitaire de Covid-19, et la baisse de la croissance économique. Cette contraction est un revers pour le géant chinois des jeux vidéos et des réseaux sociaux, Tencent, qui est propriétaire de la plateforme de messagerie WeChat. Le groupe a enregistré une croissance à deux chiffres presque chaque trimestre depuis son entrée en bourse en 2004. Cependant, le durcissement de la réglementation sur le secteur technologique, qui a débuté fin 2020, a freiné son expansion. Tencent a annoncé que son chiffre d'affaires a diminué de 3% à 134 m...
Les géants chinois de la tech contraint de dévoiler leurs algorithmes
SCI/TECH

Les géants chinois de la tech contraint de dévoiler leurs algorithmes

Des géants chinois du numérique, dont Tencent, Alibaba et ByteDance, ont remis aux autorités des détails sur leurs algorithmes. Il s'agit d'une démarche sans précédent dans un contexte de remaniement du secteur par Pékin, a fait savoir le régulateur. Les algorithmes servent de cerveau à de nombreux services et applications sur internet et sont généralement un secret bien gardé des géants du numérique. Ces outils permettent d'analyser des quantités d'informations récoltées sur un utilisateur et de lui faire des recommandations automatiques en fonction de ses habitudes ou préférences. Le travail de réglementation du secteur numérique engagé depuis 2021 s'étend. Après la protection des données des utilisateurs, avec la loi PIPL, des réglementations antitrust, des mesures pour limiter le...
Le chinois Tencent souhaiterait monter au capital d’Ubisoft
Business News, ECONOMIE

Le chinois Tencent souhaiterait monter au capital d’Ubisoft

Le géant chinois des jeux vidéos et des réseaux sociaux Tencent Holdings souhaite se renforcer au capital d'Ubisoft, afin de se développer sur le marché mondial des jeux vidéo, selon les quatre sources au fait du dossier de l'agence de presse, Reuters. Orientant sa croissance vers l'étranger, Tencent a annoncé que son bénéfice trimestriel avait diminué de moitié par rapport à 2021 et que ses revenus avaient stagné, en raison de la baisse des dépenses publicitaires des consommateurs, de l'e-commerce et des voyages. TENCENT VEUT ACCROITRE SA PRÉSENCE DANS UBISOFT Tencent a acquis en 2018 une participation de 5% dans Ubisoft, en payant 66 euros par action. La société a approché la famille Guillemot, fondatrice du groupe français de jeux vidéo, et lui a fait part de son intérêt pour monte...
Le sentiment de Tencent chute de 3% au deuxième trimestre 2022
Business News, SCI/TECH

Le sentiment de Tencent chute de 3% au deuxième trimestre 2022

Les sentiments de Tencent ont chuté de 3% au T2 2022 par rapport au T1 2022, suite à la négativité autour des mesures financières, des réglementations, des publicités, des FinTech et de l'augmentation des coûts de personnel dans le cadre des blocages de COVID-19. Cependant, la société reste optimiste quant au contrôle des coûts, des activités de jeu, des comptes vidéo et de la cybersécurité, selon GlobalData, une société leader de données et d'analyse. Rinaldo Pereira, analyste Business Fundamentals chez GlobalData, a expliqué que "la base de données Company Filings Analytics de GlobalData a identifié la négativité autour des 'Revenus' et des 'Profits' comme moteur de la baisse du sentiment au deuxième trimestre 2022. Les 'Coûts' autour des effectifs et l'impact des blocages de COVID...
La Chine accorde les premières licences de jeux en ligne depuis juillet
ECONOMIE

La Chine accorde les premières licences de jeux en ligne depuis juillet

L'autorité chinoise de régulation des jeux vidéos a accordé le 11 avril des licences de publication à 45 jeux, notamment ceux de Baidu et "Party Star" de XD Inc. Elle met ainsi fin à un gel de neuf mois des autorisation, ce qui avait affecté de nombreux géants technologiques du pays. Lire aussi : Les sociétés de jeux vidéo doivent « rompre » avec la quête à tout prix du profit L'Administration nationale de la presse et des affaires publiques a publié la liste sur son site Internet. La Chine a accordé une licence à XD "Party Star", selon l'agence de presse Reuters. Les sociétés ayant reçu des autorisations figurent iDreamSky, 37Games, une filiale de G-bits Network Technology Xiamen, Shenzhen Zqgame et Yoozoo Games, selon la liste. Les actions des groupes chinois de jeux en li...
Byju’s et Tencent sont les plus actives sur le marché des fusions et acquisitions en 2021
ECONOMIE

Byju’s et Tencent sont les plus actives sur le marché des fusions et acquisitions en 2021

Think and Learn (Byju's) et Tencent sont devenus les sociétés de médias et de télécommunications (TMT) les plus actives sur le marché mondial des fusions et acquisitions (M&A) en 2021. Ils ont acquis six et quatre sociétés TMT (dans le cadre d'accords avec une valeur divulguée ≥ US 50 millions de dollars), respectivement, révèle GlobalData, une société leader de données et d'analyse. Le dernier rapport de GlobalData, "Mergers and Acquisitions (M&A) in Tech, Media, & Telecom (TMT) 2021 Themes", analyse toutes les transactions mondiales avec une valeur de transaction divulguée de ≥ 50 millions de dollars, avec une valeur totale de transaction dans le secteur TMT dépassant 1 billion de dollars en 2021, soit une augmentation de 30 % par rapport à 2020. Le nombre total de t...
La croissance du chiffre d’affaires de Tencent s’essouffle
ECONOMIE

La croissance du chiffre d’affaires de Tencent s’essouffle

Le chiffre d'affaires 2021 du géant chinois de la tech et des jeux vidéo, Tencent, n'a progressé que de 16%, bien que ses bénéfices bondissent de 41%. Tencent voit sa croissance se tasser. Le géant chinois de l'internet, qui possède notamment la populaire application WeChat, a dégagé en 2021un bénéfice de 224,8 milliards de yuans (32 milliards d'euros). Son chiffre d'affaires a progressé quant à lui de 16% sur un an, à 560,1 milliards de yuans (79,7 milliards d'euros), sa plus faible performance historique. Tencent affiche toutefois une hausse de 41% de ses bénéfices. «2021 a été une année difficile», a admis dans un communiqué Tencent, en référence aux restrictions réglementaires qui visent en Chine les jeux vidéo et de façon plus large le secteur technologique. «Nous nous adapto...
L’Inde interdit à nouveau des applications chinoises, inquiétant Pékin
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde interdit à nouveau des applications chinoises, inquiétant Pékin

L'Inde a publié une nouvelle liste d'applications chinoises interdites pour des raisons de sécurité. Depuis juin 2020, pas moins de 321 applications chinoises ont été interdites par l'Inde. Certaines des applications concernées avaient été interdites en 2020, mais elles étaient réapparues sur les smartphones. New Dehli accuse toujours Pékin de transférer les données sensibles de leurs utilisateurs. LES TENSIONS ENTRE L'INDE ET LA CHINE PERSISTENT Selon l'agence de presse Bloomberg, lors de sa visite en Australie, le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, a mentionné que l’affrontement entre l’Inde et la Chine à la frontière avait été discuté lors des réunions du Quad. Ce dernier a rejeté sur la Chine la responsabilité du conflit frontalier continu, assura...
Alibaba et Tencent sanctionnés pour ne pas avoir signalé des transactions
SCI/TECH

Alibaba et Tencent sanctionnés pour ne pas avoir signalé des transactions

L'autorité chinoise de contrôle des marchés a annoncé qu'elle avait infligé des amendes à des divisions des groupes Alibaba, Tencent et Bilibili pour n'avoir pas rapporté correctement une dizaine de transactions. D'après des documents publics, une amende de 500.000 yuans (69.590 euros environ) par accord leur a été infligée, soit le montant maximal fixé par la loi anti-monopole datant de 2008. Cette décision du régulateur intervient sur fond de répression accrue menée par Pékin contre un éventail d'industries, en premier lieu le secteur technologique. En novembre dernier, l'autorité chinoise de contrôle des marchés avait déjà épinglé 43 investissements non enregistrés et infligé pour chacun une amende de 500.000 yuans. Dernièrement, Alibaba Cloud a également été sanctionné par ...
Le géant chinois de l’internet Baidu se lance dans le « métavers »
SCI/TECH

Le géant chinois de l’internet Baidu se lance dans le « métavers »

Le géant chinois de l'internet Baidu a lancé l'une des premières applications de "métavers" en Chine. Il s'agit d'un monde parallèle virtuel considéré comme la prochaine grande évolution d'internet. Baidu travaille sur ce projet depuis plusieurs années, bien avant que le terme "métavers" ne devienne populaire en octobre 2021, lorsque Facebook a décidé de rebaptiser son groupe Meta. Le "métavers" (contraction de méta-univers, "metaverse" en anglais), est une sorte de doublure numérique du monde physique, accessible via internet. Ce jeune concept doit permettre de se libérer des contraintes physiques en multipliant les interactions humaines via la 3D. Un haut niveau d'intelligence artificielle. Les opportunités offertes par la création d'un "nouveau monde virtuel" crée une forte con...
Tencent a présenté ses premières puces électroniques « maison »
SCI/TECH

Tencent a présenté ses premières puces électroniques « maison »

Le groupe technologique chinois Tencent a présenté ses premières puces informatiques "maison". Il s'agit d'une étape importante dans les efforts déployés par la Chine pour ne plus être dépendante des autres pays sur le plan technologique, et notamment de la technologie américaine. Tencent a dévoilé trois puces différentes lors de sa conférence annuelle sur les services cloud. Lire aussi : Alibaba a dévoilé sa puce destinée à ses serveurs de « cloud » Il s'agit d'une puce d'intelligence artificielle (IA) pour les applications de recherche et de recommandation, d'un autre type pour la compression des fichiers vidéo et d'une puce réseau pour les serveurs cloud. "Les puces sont les composants clés du matériel et l'infrastructure centrale de l'internet industriel", a indiqué Dowson ...
Les nouvelles restrictions en Chine vont pousser le luxe à se réinventer
ECONOMIE

Les nouvelles restrictions en Chine vont pousser le luxe à se réinventer

Depuis quelques mois, les autorités Chinoises semblent vouloir reprendre le contrôle de beaucoup de choses. Jeux vidéo, réseaux sociaux, influenceurs, le monde du spectacle et l'économie qui en découle, la cryptomonnaie, le monde du luxe, et la liste est encore longue. L'INDUSTRIE DU LUXE L'industrie du luxe, à laquelle la Chine contribuait énormément depuis quelques années pourrait voir, comme les autres domaines, de fortes restrictions, voir des interdictions mais plutôt que d'attendre cela sagement, il serait peut-être temps pour les maisons de luxe d'innover et de s'adapter à un marché chinois en constante évolution. Marché qui, depuis quelques temps, voit la concurrence du marché de l'occasion et de la revente entre particuliers. La Chine, et les pays asiatiques en général, ont t...
En Chine, les jeux en ligne limités à 3 heures par semaine pour les mineurs
SOCIETE

En Chine, les jeux en ligne limités à 3 heures par semaine pour les mineurs

La Chine a décidé d’agir contre les jeux vidéo, qu'elle qualifie d'«opium mental», et alerte sur ses risques pour la santé et l'éducation des mineurs. La Chine a annoncé sont intention d’interdire aux moins de 18 ans de jouer plus de trois heures par semaine aux jeux vidéo en ligne, afin de lutter contre l'addiction des jeunes. En effet, les jeux vidéo sont devenus un problème pour la société et notamment les parents, qui voient leurs enfants scotchés devant un écran, à jouer durant de longues heures. Cette situation est dénoncée depuis des décennies en Chine, car elle entraîne des problèmes de santé, comme une baisse de la vision, ainsi que des résultats scolaires souvent déplorables, un manque d'activité physique et surtout un risque d'addiction. La réglementation interdisait...
La Chine durcit le ton contre ses géants de la Tech
SOCIETE

La Chine durcit le ton contre ses géants de la Tech

Les géants de Tech chinoise, Alibaba, Tencent, Baidu n’ont plus la cote en Chine. Ces entreprises qui étaient il y a quelques années considérées comme étant la fierté de ce pays, sont désormais frappées par des amendes et des sanctions. LA CHINE DÉCLENCHE UNE SÉRIE DE RÉPRESSION CONTRE LES GÉANTS DE LA TECHNOLOGIE. Le ministère chinois de l'industrie a annoncé il y a quelques jours qu'une campagne de six mois sera lancée, afin de réglementer les sociétés internet surtout en ce qui concerne les pratiques qui peuvent perturber l'ordre du marché, porter atteinte aux droits du consommateur ou encore menacer la sécurité de leurs données. Cette annonce fait suite aux différentes amendes répétées qui ont été infligées aux géants de la technologie chinoise pour la violation des lois antitrust...
43 applications de Chine réprimandées pour transfert illégal de données
SOCIETE

43 applications de Chine réprimandées pour transfert illégal de données

Le Ministère de l'industrie et des technologies de l'information (MIIT) a accusé 43 applications chinoises d’avoir enfreint la réglementation relative aux transferts de données. Parmi ces applications chinoises, il y a la super-application WeChat détenue par Tencent, ainsi qu’une plateforme de lecture électronique d’Alibaba ou encore le service de streaming iQiyi. Ce n’est pas la première fois que ces géants de la tech ont affaire à Pékin : tandis qu’Alibaba a écopé d’une amende de 2,3 milliards d’euros pour pratiques anticoncurrentielles, les activités musicales de Tencent ont été ciblées par le gouvernement. Selon les régulateurs chinois, les 43 applications réprimandées ont transféré illégalement la localisation ainsi que les listes de contacts de leurs utilisateurs. A cela ...
En Chine, des restrictions anti-jeu vidéo pour les mineurs instaurées par Tencent
SOCIETE

En Chine, des restrictions anti-jeu vidéo pour les mineurs instaurées par Tencent

Tencent, développeur l'un des jeux vidéo les plus populaires de Chine, intitulé «Honor of Kings», a annoncé la limitation pour les jeunes à  une heure par jour lorsqu'ils auront cours et jusqu'à deux heures en période de vacances scolaires. Le géant chinois de l'internet Tencent a ainsi décidé d’étendre à l'ensemble de ses jeux vidéo la limite d'une heure de jeu par jour pour les mineurs, afin de lutter contre l'addiction des adolescents. Alors que la Chine met en place de nouvelle mesures dans l’industrie du numérique, de nombreux médias avaient critiqué début août que les jeux vidéo, laissant craindre un nouveau tour de vis réglementaire des autorités. Le journal Economic Daily a estimé que le jeu vidéo, qui génère des milliards de yuans, était devenu «un opium mental». «L’addic...
La Chine met en place une réglementation plus stricte de son économie
ECONOMIE

La Chine met en place une réglementation plus stricte de son économie

Le gouvernement chinois a dévoilé un plan quinquennal décrivant une réglementation plus stricte d'une grande partie de son économie. La Chine indique que de nouvelles règles seront introduites pour plusieurs domaines, tels que la sécurité nationale, la technologie et les monopoles très présent dans la deuxième puissance économique mondiale. Le plan intervient peu de temps après l'intervention de la Chine contre certaines grandes entreprises, issue es industries de la technologie et de l'éducation, dont Alibaba, Didi, VIPKid, ... "Le besoin croissant du peuple d'une vie meilleure a mis en avant des exigences nouvelles et plus élevées pour la construction d'un gouvernement sous l'état de droit", ont écrit des responsables dans ce document d'orientation, soulignant la nécessité de ré...
Tencent va réduire le temps de jeux vidéo des mineures
SOCIETE

Tencent va réduire le temps de jeux vidéo des mineures

La plus importante société de jeux vidéo en Chine, Tencent Holdings, a déclaré qu'elle limiterait le temps de jeu pour les mineurs et interdirait aux enfants de moins de 12 ans d'effectuer des achats dans le jeu après un article des médias d'État intitulé «opium spirituel». L'engagement de Tencent de limiter les jeux pour les mineurs est intervenu quelques heures après que les actions de la société ont chuté de 11% à la suite d'une critique publiée par l'Economic Information Daily, un journal affilié à l'agence de presse officielle chinoise Xinhua. D’après l'Economic Information Daily, le jeu Honor of Kings de Tencent est le jeu auquel les mineurs sont le plus accros. L’article du journal cite un étudiant disant que certains de ses amis jouaient à ce jeu durant huit heures par jour. ...
Les restrictions de la Chine affectent les sentiments technologiques chinois
SCI/TECH

Les restrictions de la Chine affectent les sentiments technologiques chinois

Alors que la Chine continue de sévir contre les entreprises technologiques nationales cotées à l'étranger, les sentiments dans le secteur technologique chinois ont baissé de 16% au deuxième trimestre (T2) de 2021 par rapport au premier trimestre (T1). La «géopolitique» et les «réglementations» ont été les principaux programmes/thèmes discutés dans les dossiers* des entreprises technologiques chinoises au cours de la période, selon la plate-forme d'analyse GlobalData, une société de données et d'analyse de premier plan. Après avoir déjà pris des mesures vis-à-vis d'Alibaba ou Didi, les autorités chinoises ont annoncé l'ouverture d'une enquête à l'égard de deux autres entreprises chinoises cotées en Bourse aux Etats-Unis. Ces deux sociétés chinoises du numérique sont à leur tour vis...
Quatrième conférence internationale sur l’intelligence artificielle
High Tech, SCI/TECH

Quatrième conférence internationale sur l’intelligence artificielle

La Conférence mondiale sur l’intelligence artificielle (WAIC) 2021 se tient à la fois sur place et en ligne du 8 au 10 juillet à Shanghai. L’intelligence artificielle (IA) occupe aujourd’hui une place croissante dans l’empire du Milieu. Placé sous le thème  "Connectivité Intelligente, Villes inspirantes", cette conférence met en avant la perspective urbaine "axée sur les personnes" et sur les perspectives évolutives de l’IA, d’un point de vue industriel et scientifique. Au cours de cette conférence, plus de 6000 experts, universitaires, entrepreneurs, investisseurs chinois et étrangers ont assisté aux différents ateliers et points de rencontre et d'échange. De plus, près de 600 grandes entreprises du secteur de l'intelligence artificielle ont présenté leurs produits innovants, allant...
La Chine retire Didi des magasins d’applications
Police et Justice, SOCIETE

La Chine retire Didi des magasins d’applications

Avec notre stagiaire Manon Kbidi - Considéré comme le leader sur le marché chinois des voitures de transport avec chauffeur (VTC), «Didi chuxing» a été retiré des plate-formes en ligne de Chine. En effet, deux jours seulement après l’annonce d’un examen de cybersécurité dans l’entreprise, les autorités chinoises chargées de la cybersécurité en Chine, ont constaté une «infraction grave de la réglementation en matière de collecte et d’utilisation des données personnelles» et ont ordonné le 4 juillet le retrait de l’application «Didi chuxing» des magasins en ligne. Depuis le 3 juillet, Didi est contraint de suspendre les inscriptions des nouveaux utilisateurs. Cependant, les personnes qui avaient déjà téléchargé l'application pouvaient toujours l'utiliser. Par conséquent, les utilisateurs p...
Les entreprises leaders de la fintech en Chine dans le collimateur des régulateurs
ECONOMIE, POLITIQUE

Les entreprises leaders de la fintech en Chine dans le collimateur des régulateurs

Les régulateurs financiers de la Chine ont tenu le 29 avril des entretiens avec des représentants de 13 sociétés Internet qui ont des affaires dans la technologie financière (fintech) – dont Tencent, Du Xiaoman Finance (détenue par Baidu), JD Finance, ByteDance, Meituan Finance et Didi Finance. La Banque populaire de Chine, la Commission de contrôle des banques et des assurances de Chine, la Commission de contrôle boursier de Chine et l'Administration d’État des changes sont à l'origine de cet échange sur la réglementation. L’objectif de cette rencontre était d’échanger sur le renforcement de la surveillance anti-monopole et la prévention de l'expansion désordonnée du capital. Les régulateurs chinois craignent les risques exposés par une industrie de la fintech en croissance rapide. ...
Neuf entreprises chinoises classées parmi les 100 entreprises les plus influentes
ECONOMIE

Neuf entreprises chinoises classées parmi les 100 entreprises les plus influentes

Neuf entreprises chinoises, dont Alibaba, Tencent et Huawei, figuraient sur la liste des 100 entreprises les plus influentes selon le site internet du magazine. Il s'agissait de la première édition de la liste, mettant en évidence les entreprises qui ont un impact extraordinaire dans le monde entier, en sollicitant des candidatures ainsi que des experts consultants dans tous les secteurs, y compris la santé, le divertissement, les transports et la technologie. Les entreprises figurant sur la liste du Times sont classées dans cinq catégories : pionniers, leaders, innovateurs, titans et technologies de rupture. Les entreprises technologiques comme Apple, Twitter sont inclus dans la catégorie des leaders. Alibaba, Tencent et Taiwan Semiconductor Manufacturing Company sont répertoriés...
44 milliards d’investissement au Sommet de la Chine numérique
ECONOMIE

44 milliards d’investissement au Sommet de la Chine numérique

Le 4e Sommet de la Chine numérique s'est achevé le 26 avril à Fuzhou, capitale de la province chinoise du Fujian (est), avec des investissements d'une valeur de 318,8 milliards de yuans (environ 44,1 milliards d'euros) impliquant 523 projets signés lors de l'événement. Les projets couvrent des domaines tels que l'intelligence artificielle, la 5G, l'Internet industriel et la blockchain. Ils incarnent le rôle du Sommet de la Chine numérique en tant que plateforme d'échanges en matière de technologies numériques et de coopération industrielle. La première exposition publique du Renminbi (yuan) numérique a également été organisée pendant ce Sommet de la Chine numérique. Des entreprises d'Etat, dont China National Nuclear Industry et State Grid, ont présenté leurs innovations en matière d...