Kuang Weilin, chef de la mission chinoise auprès de l’UA à Addis Abeba, a réagit lors d’un point presse à l’ article du journal français Le Monde qui accuse la Chine d’espionnage au siège de l’UA.

Ce dernier a estimé que les informations fournies par le quotidien français étaient « complètement fausses et absurdes« , ajoutant que

« Je ne comprends vraiment pas leur démarche. La construction du siège de l’UA avec l’aide de la Chine était une mesure très importante de soutien de la Chine à l’UA. Comme vous le savez, l’UA joue un rôle de plus en plus important dans l’intégration, la paix, la sécurité, les affaires sociales, le développement et l’activité économique du continent. Nous voulons donc fournir un plus grand soutien à l’UA »

« Les relations sino-africaines se poursuivront et se renforceront encore davantage à notre époque. Personne ni aucun journal à sensation ne peuvent y faire obstacle, c’est pourquoi je suis convaincu que la Chine continuera à renforcer sa coopération avec l’UA fondée sur les principes de sincérité, de résultats concrets, d’affinités et de bonne foi. Et je suis convaincu que nous accomplirons de grandes choses dans les années à venir« , a-t-il souligné.

Pour le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, présent au 30ème sommet de l’UA, a déclaré qu’« il n’y a rien à espionner car les relations sino-africaines sont très stratégiques et approfondies, donc je n’y crois pas ».

De son côté, Osman Keh Kamara, ambassadeur de la Sierra Leone en Ethiopie et représentant permanent auprès de la Commission de l’UA et de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, a exprimé des doutes vis-à-vis de l’article de Le Monde:

« J’ai parcouru l’article, mais personnellement, je ne crois pas à ce qui y est affirmé, et je ne peux pas confirmer sa véracité. En ce qui me concerne, je n’y crois pas, car les deux pays sont partenaires et la Chine a fortement soutenu la Sierra Leone après la guerre, de même que ses autres partenaires. Je ne suis pas convaincu par cet article et je n’y crois pas » 

La Chine accusée d’espionner l’Union Africaine