vendredi, mars 1

Étiquette : espionnage

La Chine se défend d’espionner le Royaume-Uni
Europe, MONDE

La Chine se défend d’espionner le Royaume-Uni

La Chine a dénoncé les informations diffusées par les médias britanniques selon lesquelles un homme a été arrêté pour des soupçons d'espionnage pour avoir recueillit des renseignements pour la Chine, qualifiant cette allégation de «farce politique». «Nous nous y opposons fermement et demandons instamment aux parties concernées au Royaume-Uni de cesser leurs manipulations politiques anti-Chine et d'arrêter de mettre en scène une telle farce politique», a déclaré un porte-parole de l'ambassade de Chine à Londres. «L'affirmation selon laquelle la Chine est soupçonnée de ’voler des renseignements britanniques’ est complètement fabriquée et n'est rien d'autre qu'une calomnie malveillante», a-t-il fustigé. La police du Royaume-Uni a annoncé avoir arrêté un homme d'une vingtaine d'années à ...
Un Américain arrêté pour espionnage recourait au chantage sexuel
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Un Américain arrêté pour espionnage recourait au chantage sexuel

Un citoyen américain a été condamné en Chine pour espionnage au cours du mois de mai. Il avait recours au chantage sexuel et à des micros dans des chambres d'hôtels pour forcer des fonctionnaires chinois à collaborer avec Washington, a affirmé Pékin. Né à Hong Kong mais de nationalité américaine, John Shing-wan Leung, 78 ans, a écopé en mai d'une peine de prison à vie. Une condamnation lourde pour un citoyen étranger. De plus, la peine pour ce motif est relativement rare en Chine. Le ministère chinois de la Sécurité d'Etat a assuré que l'homme avait été recruté par les Etats-Unis dans les années 1980, démarrant une «carrière de 30 ans dans l'espionnage». Selon le ministère, les services secrets américains le faisaient passer comme un philanthrope, tout en lui demandant d'espionner...
Un Américain condamné à la prison à vie pour «espionnage»
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Un Américain condamné à la prison à vie pour «espionnage»

Un Américain âgé de 78 ans, résident permanent de Hong Kong, a été condamné en Chine à la prison à vie pour « espionnage », a annoncé lundi un tribunal local. Ses biens personnels ont également été confisqués à hauteur de 500 000 yuans (66 000 euros) lors de ce procès en première instance qui s’est tenu le 15 mai, visiblement à huis clos comme c'est généralement le cas pour ce type d'affaires. Le communiqué ne mentionne pas la nature précise des faits qui étaient reprochés à John Shing-wan Leung. La profession et l'activité de ce citoyen américain en Chine ne sont pas claires pour le moment. Une condamnation aussi lourde visant un citoyen étranger pour ce motif est relativement rare en Chine. Elle risque de dégrader encore davantage les relations sino-américaines, déjà au plus bas...
Japon : les objets passés dans son ciel sont probablement des ballons espions chinois
Europe, MONDE

Japon : les objets passés dans son ciel sont probablement des ballons espions chinois

Le ministère japonais de la Défense a indiqué que selon une nouvelle analyse des objets volants non identifiés ayant survolé l'espace aérien du Japon ces dernières années laisse «fortement» suggérer qu'il s'agissait de ballons espions chinois. «Après une analyse plus approfondie des objets volants spécifiques en forme de ballon précédemment identifiés dans l'espace aérien japonais, y compris ceux de novembre 2019, juin 2020 et septembre 2021, nous avons conclu que les ballons sont fortement présumés être des ballons de reconnaissance sans pilote envoyés par la Chine», a-t-il déclaré dans un communiqué le 14 février. Tokyo a aussi «demandé fermement au gouvernement chinois de confirmer les faits» de l'incident et «qu'une telle situation ne se reproduise plus à l'avenir». «Les violatio...
L’Inde serait en train d’espionner la Chine grâce à l’île Maurice
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde serait en train d’espionner la Chine grâce à l’île Maurice

L'île Maurice a autorisé l'Inde à implanter une base militaire sur l'île d'Aléga, selon le site d'information indien, The Wire. Cette affaire a été révélé par le journal indien The Wire, le 15 juillet 2022. D'après Sherry Singh, ancien directeur général de la compagnie Mauritius Telecom (MT), a révélé, le 1er juillet 2022, qu'une société étrangère, a installé un appareil sur le câble Safe internet, afin de contrôler le contenu des échanges des utilisateurs. Maurice fait face à une controverse politique en raison des allégations selon lesquelles le gouvernement du Premier ministre Pravind Jugnauth aurait autorisé l'installation d'équipements de surveillance par une équipe de techniciens indiens, à son principale station d'atterrissage du câble Internet. Le 30 juin 2022, Sunny Sing...
Un rapport accuse la Chine de recruter des informateurs au sein de la Fed
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Un rapport accuse la Chine de recruter des informateurs au sein de la Fed

Le gouvernement chinois aurait tenté d'obtenir des informations sensibles et de construire un réseau d'influence et d'informateurs au sein de la Réserve fédérale, selon un rapport par les membres républicains de la commission du Sénat américain chargée de la sécurité intérieure et des affaires gouvernementales Le rapport de la commission assure que la Chine tente de mettre en place un réseau d’informateurs au sein de la Réserve fédérale et que des employés de la Réserve fédérale ont reçu des contrats liés à des programmes de recrutement de talents chinois et ont été invités à fournir des informations sur l’économie, les changements de taux d’intérêt et les politiques des États-Unis. Depuis au moins 2013, selon le rapport, la Chine cible le système de la Réserve fédérale et cherche à ...
Un magnat américain des casinos soupçonné d’être un «agent» de la Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Un magnat américain des casinos soupçonné d’être un «agent» de la Chine

Le ministère américain de la Justice a engagé le 17 mai des poursuites contre le magnat américain des casinos Steve Wynn pour qu'il se déclare comme «agent» de la Chine aux États-Unis. Selon la justice américaine, Steve Wynn, 80 ans, a défendu les intérêts chinois lorsqu'il a rencontré Donald Trump et d'autres responsables de son administration en 2017. Il aurait tenté de les convaincre de révoquer le visa accordé à Guo Wengui, un homme d'affaires chinois en exil, après avoir été accusé par Pékin de fraude financière notamment. Steve Wynn a mené «ces efforts à la demande de Sun Lijun, qui était alors ministre du MPS», le ministère chinois de la Sécurité publique, indique la justice américaine. Auparavant, l'entreprise de Steve Wynn, Wynn Resorts Limited, possédait trois casinos à ...
Le Canadien Michael Spavor a été condamné à 11 ans de prison en Chine
Amériques, MONDE

Le Canadien Michael Spavor a été condamné à 11 ans de prison en Chine

Le Canada a dénoncé ce 11 août la condamnation en Chine "absolument inacceptable" de son ressortissant Michael Spavor à 11 ans de prison pour espionnage. Cette condamnation devrait envenimer un peu plus les relations entre la Chine et le Canada. Le canadien Michael Spavor avait été arrêté le 10 décembre 2018 en Chine, dans ce qui est perçu par certains pays occidentaux comme une mesure de représailles après l'arrestation le 1er décembre 2018 à Vancouver de Meng Wanzhou, la directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei. MICHAEL SPAVOR A ÉTÉ RECONNU COUPABLE D'ESPIONNAGE "Michael Spavor a été reconnu coupable d'espionnage pour le compte de l'étranger et de divulgation illégale de secret d'Etat", a indiqué le tribunal de Dandong (nord-est), ville située à la frontière no...
La Chine propose de «collaborer» à l’enquête sur la cyberattaque visant le Cned
Europe, MONDE

La Chine propose de «collaborer» à l’enquête sur la cyberattaque visant le Cned

La plateforme du Cned a été perturbé empêchant les élèves à suivre leurs cours, en raison d'une cyberattaque localisée en Chine ou en Russie. Pointée du doigt, la Chine s'est déclarée «disposée à collaborer» avec Paris, le 13 avril, pour enquêter sur les récentes cyberattaques ayant visé la plateforme «Ma classe à la maison» du Cned, organisme publique français d'enseignement à distance. Ces attaques ont été perpétrées depuis la Russie et la Chine, avait assuré une source proche du dossier à l’Agence France Presse. Cette source a cependant expliqué que cela ne signifiait pas forcément que les auteurs étaient russes ou chinois. Après l'annonce de la fermeture des établissements scolaires en France pour endiguer l'épidémie de Covid-19, les écoliers, collégiens et lycéens se sont de ...
Un policier new-yorkais inculpé d’espionnage au profit de la Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Un policier new-yorkais inculpé d’espionnage au profit de la Chine

Un jeune homme, né en Chine, recueillait des informations sur les activités de la communauté tibétaine de New York, selon le gouvernement américain. Les autorités chinoises auraient versé plusieurs dizaines de milliers de dollars au policier en échange de ses services. D'origine tibétaine, il a été inculpé le 21 septembre d'espionnage, les autorités américaines l'accusant d'avoir notamment recueilli pour la Chine des informations sur la communauté tibétaine de New York. Officier de police dépendant d'un commissariat du Queens, l'homme aurait été piloté par des membres du consulat de Chine à New York, selon l'acte d'accusation rendu public le 21 septembre. A travers ses contacts avec la communauté tibétaine, cet homme aurait récolté, entre 2018 et 2020, des informations sur les act...
Mike Pompeo veut fermer tous les Instituts Confucius des Etats-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Mike Pompeo veut fermer tous les Instituts Confucius des Etats-Unis

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a déclaré qu'il espérait que les centres culturels de l'Institut Confucius chinois sur les campus universitaires américains soient tous fermés d'ici la fin de l'année. «Je pense que tout le monde voit le risque qui y est associé», a déclaré Mike Pompeo à Lou Dobbs sur la chaîne conservatrice Fox Business Network concernant les Instituts Confucius. Lire aussi : Les Instituts Confucius, nouvelle cible des américains Ce dernier accuse les Instituts Confucius, financés par le gouvernement chinois, de travailler pour recruter «des espions et des collaborateurs» dans les collèges américains. «Je pense que ces institutions peuvent le voir, et j'espère que nous les fermerons toutes avant la fin de cette année», a ajouté ce dernier. Lire aussi ...
Un ex-agent de la CIA inculpé pour espionnage au profit de la Chine
Chine-Etats-Unis, MONDE

Un ex-agent de la CIA inculpé pour espionnage au profit de la Chine

Un ancien membre de l'agence de renseignement et de la police fédérale américaines a été inculpé à Hawaï d'espionnage au profit de la Chine. Ce dernier aurait transmis des documents confidentiels et les noms d'informateurs aux chinois. L'acte d'accusation rendu public par le ministère américain de la Justice indique qu'Andrew Yuk Ching Ma avait été approché en 2019 par un agent américain qui a prétendu travailler pour les services secrets chinois et à qui il a transmis des informations en échange d'argent, Andrew Yuk Ching Ma a été arrêté le 14 août. Âgé de 67 ans, il est né à Hong Kong et a été naturalisé américain. Il a travaillé entre 1982 et 1989 à la CIA où il avait une accréditation secret-défense. Un membre de sa famille a également travaillé pour le renseignement américain...
Les « préférences » de la Chine aux élections aux Etats-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les « préférences » de la Chine aux élections aux Etats-Unis

Le directeur de la police fédérale a estimé que la Chine a "des préférences" pour les prochaines élections aux Etats-Unis. Ce dernier a révélé avoir ouvert une nouvelle enquête de contre-espionnage impliquant Pékin "toutes les dix heures". "La campagne d'influence pernicieuse de la Chine vise nos politiques et nos positions 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an", a déclaré Christopher Wray lors d'une intervention au cercle de réflexion Hudson Institute à Washington. Pour lui il n'y a "pas de menace spécifique" sur le scrutin du 3 novembre, lors duquel l'actuel président républicain Donald Trump briguera un second mandat face au candidat démocrate Joe Biden. Christopher Wray a estimé que ces pressions "permanentes" ont "évidemment des implications pour les élections", a...
La Belgique accuse les étudiants chinois d’espionnage
Europe, MONDE

La Belgique accuse les étudiants chinois d’espionnage

La Belgique s'inquiète de la présence d'étudiants chinois en technologie de la défense, qui pourraient livrer "toutes les connaissances" acquises à l'Armée populaire de libération de CHhine. La menace a été évoquée dans le dernier rapport annuel de la Sûreté de l’État, le service de renseignement civil belge. Pascal Pétry, administrateur adjoint de la Sûreté de l’État, dit avoir "constaté le travail d'étudiants venus de Chine et qui tentent, dans le cadre de stages et de participations à des travaux de recherches dans nos universités, d'apporter avec eux des informations et données scientifiques qui pourraient, soit renforcer l'armée chinoise, soit pour développer des nouveaux produits en Chine". Ce dernier a indiqué qu'à plusieurs reprises "le Covid était utilisé par certains comm...
Une entreprise d’État s’est offerte un groupe de presse tchèque
Europe, MONDE

Une entreprise d’État s’est offerte un groupe de presse tchèque

La radio publique Radio Prague a annoncé le rachat par le groupe d'investissement d'État chinois CITIC de la majorité des parts du plus important groupe de presse tchèque, Médea. Ce rachat a été découvert par le site de surveillance des médias Hlídací Pes, ce qui "réveille à nouveau les craintes de tentatives de Pékin d'influencer le discours médiatique le concernant et de faire valoir ses intérêts". Jusqu'alors actionnaire minoritaire du groupe de presse Médea (30%), CITIC, une société d'État, vient donc de racheter 57% des parts, via sa société Rainbow Wisdom Investment, créée pour les investissements de la Chine en République tchèque. Selon le site de surveillance Hlidaci Pes, "ce rachat ouvre à la société d'État chinoise une voie royale d'influence sur le marché des médias tch...
Les Etats-Unis pirateraient la Chine depuis une décennie
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les Etats-Unis pirateraient la Chine depuis une décennie

Qihoo 360, un fournisseur de services antivirus, a affirmé qu'un groupe de piratage de la CIA avait mené des cyberattaques pendant 11 ans conte la Chine jusqu’en 2019. Or à la mi-février, les Etats-Unis ont inculpé quatre personnes pour cyber-espionnage. Suite à la publication de l'article Qihoo 360, le gouvernement chinois a exhorté l'administration américaine à fournir une «explication claire» sur ces pirates informatiques de l’Agence centrale du renseignement des États-Unis (CIA). Les attaques américains ont eu lieu à Beijing Les attaques ont ciblé plusieurs secteurs, «dont les organisations aéronautiques, les instituts de recherche scientifique, l'industrie pétrolière, les sociétés Internet et les agences gouvernementales», a poursuivi Qihoo 360, ajoutant que les attaques avaient ...
Huawei « refusera » toute demande d’espionnage
SCI/TECH

Huawei « refusera » toute demande d’espionnage

Le président du groupe, Liang Hua, a indiqué lors d'un entretien exclusif à l'Agence France Presse que sa société n'avait "jamais fait l'objet d'une demande" d'espionnage de la part des services de renseignement chinois et qu'il "refusera(it)" toute requête si elle devait lui être faite à l'avenir. "Notre principe suprême est de nous conformer strictement à la loi de chaque pays où nous travaillons", a souligné Liang Hua, ajoutant que la Chine n'avait pas de loi exigeant des entreprises qu'elles fournissent des renseignements aux services d'espionnage. Fondé en 1987 à Shenzhen par Ren Zhengfei, Huawei est présent dans 170 pays, revendiquant 180.000 employés, et dont le chiffre d'affaires a dépassé 100 milliards de dollars en 2018. Huawei s'est tourné dès 1997 vers l'Asie du Su...
Des diplomates chinois expulsés des Etats-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Des diplomates chinois expulsés des Etats-Unis

Les Etats-Unis ont "secrètement" expulsé deux diplomates chinois ayant tenté en septembre de s'introduire dans une base militaire dans l’État américain de Virginie. D'après le quotidien New York Times, l'un d'eux est soupçonné par les autorités américaines d'être un agent du renseignement chinois. Le journal américain cite plusieurs responsables américains sous couvert d'anonymat, qui ont évoqué les premières expulsions de diplomates chinois pour espionnage depuis plus de 30 ans. L'incident a eu lieu sur fond de guerre commerciale et de tension tous azimuts entre les deux premières puissances économiques mondiales. Il s'est déroulé en septembre dans une "installation sensible" près de Norkolk, en Virginie, qui abrite des forces spéciales. Deux responsables de l'ambassade de Ch...
Un australien arrêté pour espionnage
MONDE, Océanie

Un australien arrêté pour espionnage

Yang Hengjun, universitaire australien, est détenu depuis sept mois en Chine, pour «espionnage», selon la ministre australienne des Affaires étrangères Marise Payne. L'affaire inquiète la ministre qui s'est dit «très inquiète» que l’universitaire ait été arrêté sur une «suspicion d’espionnage». Elle a demandé au gouvernement chinois que «les standards fondamentaux» de justice soient respectés. Yang Hengjun a été arrêté officiellement le 23 août. Ce militant pro-démocratie a été interpellé en janvier alors qu’il venait d’arriver en Chine en provenance des Etats-Unis. «L’état de santé du Dr Yang nous inquiète très sérieusement, ainsi que les conditions dans lesquelles il est détenu», a déclaré la ministre australienne dans un communiqué. «Si le Dr Yang est détenu en raison de ses ...
«La Chine se cache derrière le multilatéralisme pour affirmer sa puissance»
Interviews

«La Chine se cache derrière le multilatéralisme pour affirmer sa puissance»

Dans une interview accordée au site internet, L'Opinion, François-Yves Damon, sinologue, directeur de recherche au Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R) et membre de l’Amicale des anciens des services spéciaux de la défense nationale, a expliqué que "face à un Occident demeuré utopiste, la stratégie d’influence chinoise s’est construite dans le temps". Selon lui l’objectif de la Chine est de "devenir une puissance régionale, avant d’être un leader mondial". Toutefois, "la Chine se cache derrière le multilatéralisme pour affirmer sa puissance", en intégrant notamment des postes à responsabilités dans des organisations internationales. En lançant ses réformes économiques en 1978, la Chine récuse "la construction westphalienne*, elle œuvre à instaurer un ordre r...
Un ex-agent de la CIA coupable d’espionnage pour la Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Un ex-agent de la CIA coupable d’espionnage pour la Chine

Un ancien agent de la CIA risque d'être condamné à la prison à vie après avoir plaidé coupable d'espionnage au profit de la Chine, selon le ministère américain de la Justice. Jerry Chun Shing Lee, dont la peine doit être prononcée le 23 août, risque la réclusion à perpétuité. D'après un communiqué du ministère, Jerry Chun Shing Lee a plaidé coupable devant un tribunal de l'Etat de Virginie de "conspiration" en vue de fournir à la Chine "des informations de défense nationale". Cet ancien militaire naturalisé américain avait rejoint en 1994 la Central Intelligence Agency (CIA), avant de la quitter en 2007 pour s'installer à Hong Kong. Des agents du renseignement chinois l'ont approché en 2010 pour lui proposer de l'argent et de "prendre soin de lui à vie en échange de sa collabo...
Xi Jinping vante sa nouvelle route en Italie
Europe, MONDE

Xi Jinping vante sa nouvelle route en Italie

Le président Xi Jinping a vanté le partenariat "sans aucun conflit" de son pays avec l'Italie, où il a débuté une mini-tournée européenne destinée à promouvoir son projet de "nouvelles routes de la soie". L'initiative La Ceinture et la Route suscite des inquiétudes à Bruxelles et à Washington. "Entre nous, il n'y aucun conflit d'intérêt fondamental", s'est félicité Xi Jinping, après un entretien avec son homologue italien Sergio Mattarella. Rome a déroulé le tapis rouge pour cette visite dont les autorités italiennes attendent une relance des échanges économiques entre les deux pays. "La contribution italienne à la nouvelle route de la soie est cruciale", a indiqué de son côté le président Sergio Mattarella. Ce dernier a souligné la nécessité que les échanges se fassent "dans ...
Les entreprises n’espionnent pas pour le compte du gouvernement
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les entreprises n’espionnent pas pour le compte du gouvernement

Le gouvernement ne demande pas à ses entreprises de se livrer à des activités d'espionnage, a assuré le Premier ministre Li Keqiang, au moment où le géant des télécoms Huawei est en pleine tourmente avec les Etats-Unis. "Nous n'avons jamais fait cela et nous ne le ferons jamais", a déclaré Li Keqiang lors de sa conférence de presse annuelle à l'issue de la session plénière de l'Assemblée nationale populaire (ANP, le parlement chinois), le 15 mars. "Cela ne serait pas conforme à la loi chinoise et ce n'est pas ainsi que la Chine agit", a ajouté le chef du gouvernement. Washington entreprend un lobbying contre les équipements Huawei pour l'installation des réseaux mobiles de cinquième génération (5G), assurant qu'ils peuvent être utilisés par le gouvernement à des fins d'espionnage. ...
Deux canadiens accusés d’espionnage par Beijing
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Deux canadiens accusés d’espionnage par Beijing

Trois jours après le lancement de la procédure d’extradition par le Canada de la directrice financière de Huawei vers les Etats-Unis, le gouvernement chinois a accusé deux Canadiens d'«espionnage et de vol de secrets d’Etat». Michael Kovrig et Michael Spavor ont été arrêtés en décembre en Chine, quelques jours après l’interpellation de Meng Wanzhou à Vancouver. Les deux hommes risquent une lourde peine de prison s'ils sont inculpés d’espionnage. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau s’est dit «très préoccupé par la position que la Chine a adoptée». Ottawa assure que ses citoyens sont utilisés pour faire pression sur la justice canadienne. Michael Kovrig, ancien vice-consul de l’ambassade canadienne à Beijing de 2014 à 2016, se était en Chine en congé sabbatique pour Int...
Beijing dément, il n’y a pas 200 espions chinois à Bruxelles
Europe, MONDE

Beijing dément, il n’y a pas 200 espions chinois à Bruxelles

D'après un quotidien allemand, la Chine aurait affecté près de 200 espions dans la capitale belge. Une information rapidement démentie par l'ambassade de Chine à Bruxelles. Le Die Welt a révélé que des diplomates européens ont été mis en garde par le service de sécurité interne au Service européen d'action extérieure (SEAE) contre l'espionnage russe et chinois. Le quotidien allemand se base sur des sources diplomatiques européennes, affirmant que le service de sécurité a assuré qu'il y aurait environ "250 espions chinois et 200 espions russes" actifs à Bruxelles. D'après ces diplomates, ils auraient été mis en garde contre certains endroits dans le quartier européen à Bruxelles, dont un restaurant et un café réputé dans les alentours directs du bâtiment de la Commission europ...
Un représentant de Huawei Europe rejette toute accusation
Chine-Etats-Unis, Europe, MONDE

Un représentant de Huawei Europe rejette toute accusation

La pression sur le géant chinois des télécoms Huawei continue. Un haut représentant de la compagnie en Europe a rejeté le 7 février les accusations selon lesquelles ses équipements permettraient aux services de renseignement chinois d'espionner les communications des pays qui utiliseraient ses services. "Récemment, Huawei a été constamment attaqué par certains pays et hommes politiques", a déclaré Abraham Liu, représentant principal de Huawei auprès de l'UE. Ce dernier a assuré dans un discours prononcé lors d'une réception pour le Nouvel An chinois à Bruxelles que "nous sommes choqués ou parfois amusés par ces allégations infondées et insensées ". "La question de la cybersécurité devrait rester une question technique, plutôt qu'une question idéologique", a-t-il assuré. "Nous somme...
Angela Merkel veut des « garde-fous » face à Huawei
Chine-Etats-Unis, Europe, MONDE

Angela Merkel veut des « garde-fous » face à Huawei

La chancelière allemande Angela Merkel a souhaité le 5 février l'instauration de "garde-fous" pour s'assurer que les entreprises chinoises ne livrent pas d'informations à leur gouvernement. Cette demande intervient alors que la méfiance s'accentue contre le géant chinois des télécoms, Huawei. La chancelière a évoqué cette situation lors de son intervention devant des étudiants de l'université Keio de Tokyo, où elle est arrivée le 4 janvier pour une visite de deux jours. Huawei est considéré comme plus performant et plus innovant que ses concurrents sur la technologie 5G, mais ses équipements sont soupçonnés de pouvoir permettre au renseignement chinois d'espionner les communications des pays qui les utiliseraient. D'autant que la législation chinois oblige les compagnies de télécom...
Canberra accuse la Chine d’avoir augmenter ses cyberattaques
Médias/Net, MONDE

Canberra accuse la Chine d’avoir augmenter ses cyberattaques

D'après une enquête des médias australiens, la Chine a considérablement augmenté ses cyberattaques contre les entreprises australiennes dans le but de mettre la main sur leur propriété intellectuelle. Les résultats de l'enquête menés par Fairfax Media et Channel Nine ont été publiés quelques jours après un sommet de l'Asie-Pacifique (APEC) et avant la rencontre prévue entre les présidents Donald Trump et Xi Jinping. Washington, dont le vice-président américain Mike Pence, accuse la Chine de "vol" généralisé de la "propriété intellectuelle". Les médias australiens ont aussi accusé le ministère chinois de la Sécurité publique d'être responsable d'une vague d'attaques décelée par Canberra et ses partenaires de l'alliance dite des "Five Eyes", les services de renseignements australien...
Un agent chinois inculpé par Washington
MONDE

Un agent chinois inculpé par Washington

Un espion chinois a été arrêté en Belgique puis extradé aux Etats-Unis, où il est soupçonné d'avoir tenté de dérober des secrets à des compagnies aéronautiques. Le conflit entre la Chine et les Etats-Unis prend un nouveau tournant, après les récentes déclarations sur Taïwan, les mers de Chine, le vol de propriété intellectuelle. Bill Priestap, haut responsable de la police fédérale, a indiqué à la presse que c'est la première fois qu'un agent du renseignement chinois est extradé vers les Etats-Unis. Les autorités américaines accusent Xu Yanjun, alias Qu Hui ou Zhang Hui, d'avoir cherché depuis 2013 à obtenir des informations sur plusieurs compagnies aéronautiques, dont General Electric Aviation. Cet agent du ministère de la Sécurité d'Etat chinois aurait identifié des experts employé...
Des diplomates réfutent les révélations du quotidien Le Monde
Afrique, Europe, MONDE

Des diplomates réfutent les révélations du quotidien Le Monde

Kuang Weilin, chef de la mission chinoise auprès de l'UA à Addis Abeba, a réagit lors d'un point presse à l' article du journal français Le Monde qui accuse la Chine d'espionnage au siège de l'UA. Ce dernier a estimé que les informations fournies par le quotidien français étaient "complètement fausses et absurdes", ajoutant que "Je ne comprends vraiment pas leur démarche. La construction du siège de l'UA avec l'aide de la Chine était une mesure très importante de soutien de la Chine à l'UA. Comme vous le savez, l'UA joue un rôle de plus en plus important dans l'intégration, la paix, la sécurité, les affaires sociales, le développement et l'activité économique du continent. Nous voulons donc fournir un plus grand soutien à l'UA" "Les relations sino-africaines se poursuivront et se re...