Donald Trump approuve l’accord entre Oracle et TikTok

par | Sep 21, 2020 | Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Donald Trump a approuvé l’offre d’Oracle pour les opérations américaines de TikTok «dans le concept».

«J’ai donné ma bénédiction à l’accord. S’ils le font, c’est super. S’ils ne le font pas, ça va aussi», a déclaré Donald Trump aux journalistes le 19 septembre, alors qu’il quittait la Maison Blanche pour un rassemblement électoral à Fayetteville, N.C.

« J’ai approuvé l’accord dans le concept ». Ainsi, Oracle, géant américain des logiciels, et Walmart, leader de la distribution à bas prix, vont entrer dans le capital de TikTok Global, la nouvelle société créée spécialement pour cet accord.

La nouvelle société, TikTok Global, a accepté de faire un don de 5 milliards de dollars à un fonds pour l’éducation, qui, selon Donald Trump, satisferait sa demande que le gouvernement reçoive un paiement de l’accord. «Ils vont créer un très gros fonds», a-t-il déclaré. «C’est leur contribution que j’ai demandée.»

Selon les termes de l’accord, Oracle et Walmart contrôleront 20% du nouveau TikTok Global. Sequoia Capital et General Atlantic, déjà investisseurs dans le propriétaire chinois de TikTok, ByteDance, devraient également prendre des participations dans la nouvelle société, a déclaré une source de Bloomberg proche du dossier.

Pour les deux groupes américains, Oracle et Walmart, il s’agit d’une diversification innovante. Oracle, société fondée par Larry Ellison, figure légendaire de la Silicon Valley, investit pour la première fois dans une application mobile pour le grand public.

Walmart, de son côté, déjà engagé dans le développement d’une plateforme de commerce en ligne concurrençant directement Amazon, s’attaque désormais Facebook et Snap, dont les applications rivalisent avec TikTok.

La Maison blanche estime que les conditions proposées par les nouveaux partenaires de ByteDance vont permettre d’empêcher le gouvernement chinois d’accéder aux données personnelles de quelque 100 millions d’américains.

Contrairement à son son objectif initial, Donald Trump n’est pas parvenu à faire racheter TikTok par des actionnaires américains. La solution acceptée par le président atteint indirectement ce but, car Walmart entre le capital de TikTok Global à hauteur de 7,5%, et Oracle, à hauteur de 12,5%.

Cette nouvelle filiale de la holding chinoise ByteDance sera implantée aux États-Unis. Toutes ses données seront stockées aux États-Unis et respecteront les normes américaines de protection de la vie privée.

Il s’agit surtout d’une aubaine pour Oracle. La société américaine, basée sur le développement de logiciels de base de données pour entreprises, est en plein redéploiement sur le cloud. Elle va pouvoir inspecter le code de programmation de TikTok.

«Nous sommes à 100% certains de notre capacité à fournir un environnement hautement sûr à TikTok et à garantir la protection des données privées de ses utilisateurs américains et de ses utilisateurs dans le monde entier», a affirmé Safra Catz, patron d’Oracle.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :