À l’approche des élections américaines du 3 novembre, le président-candicat Donald Trump a de nouveau évoqué l’idée de séparer les économies américaine et chinoise, également connue sous le nom de découplage.

Donald Trump (Wikimedia)

L’actuel président américain estime qu’il n’y aurait aucune perte d’argent si la Chine et les Etats-Unis ne faisaient plus des affaires, a rapporté l’agence de presse Reuters.

« Donc, quand vous mentionnez le mot découpler, c’est un mot intéressant », a déclaré Donald Trump lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche au cours de laquelle il a promis de ramener des emplois en Amérique depuis la Chine.

«Nous perdons des milliards de dollars et si nous ne faisions pas d’affaires avec eux, nous ne perdrions pas des milliards de dollars. Cela s’appelle le découplage, alors vous allez commencer à y penser», a déclaré Donald Trump.

Ce dernier qui a longtemps vanté les liens amicaux avec le président chinois Xi Jinping alors qu’il cherchait à tenir ses promesses de rééquilibrer le déficit commercial massif entre la Chine et les Etats-Unis.

Il a depuis durcit le ton envers la Chine un élément clé de sa campagne de réélection le 3 novembre. Il a accusé son adversaire démocrate, Joe Biden, qui mène dans la plupart des sondages d’opinion, d’être doux envers la Chine. « Si Joe Biden gagne, la Chine gagne, car la Chine sera propriétaire de ce pays », a-t-il déclaré.