«La coopération économique et commerciale, ainsi que les échanges culturels et éducatifs, sont des domaines dans lesquels les Seychelles et la Chine approfondiront leurs relations bilatérales», a déclaré Guo Wei, nouvelle ambassadrice de Chine aux Seychelles.

Cette dernière a été accréditée le 13 novembre par le président Xi Jinping comme nouvel ambassadeur de Chine aux Seychelles lors d’une courte cérémonie à State House, Victoria.

Après avoir présenté ses lettres de créance au président des Seychelles Danny Faure et rencontré le vice-président Vincent Meriton, Guo Wei a déclaré lors d’un point presse que des discussions sur la coopération bilatérale allaient être organisées.

Auparavant à l’île de la Réunion, Guo Wei a décrit les Seychelles «comme la perle de l’Océan Indien, un paradis pour les touristes». «Nous pourrons également travailler dans le secteur du tourisme et dans la protection de l’environnement. Les deux pays peuvent faire beaucoup de choses ensemble », a ajouté l’ambassadrice.

A lire aussi : Guo Wei, troisième consul de Chine à La Réunion

Les Seychelles, un archipel de l’Océan Indien occidental et la Chine ont noué des relations diplomatiques en 1976,  après l’indépendance des 115 îles. Depuis, les principaux secteurs de coopération sont le tourisme, la santé, la défense, l’éducation et la construction.

Au cours des deux dernières années, les relations entre les deux pays ont considérablement progressé.  Toutefois, les Seychelles tiennent à conserver leurs relations avec l’Inde. En effet, le gouvernement seychellois a autorisé New Delhi à construire une base militaire aux Seychelles aux Seychelles pour contrer l’influence grandissante de la Chine dans la région océan Indien.

Au début du mois de septembre, Danny Faure et le président Xi Jinping, ont signé deux protocoles d’entente, l’un dans le cadre «La Ceinture et la Route», et l’autre,  dans le secteur maritime grâce à un «partenariat bleu». Les Seychelles et la Chine ont également signé un accord de coopération économique et technique prévoyant une nouvelle subvention de 7,5 millions de dollars (6,45 M€) pour la mise en œuvre de projets dans l’archipel.

Lors de sa rencontre avec le président de l’Assemblée nationale des Seychelles, Nicholas Prea, les deux parties ont souhaité que les liens étroits entre les deux pays se renforcent, à travers des échanges entre les deux parlements nationaux, et d’une visite officielle de l’ANS en Chine en 2019.

Xi Jinping rencontre le seychellois Danny Faure